10/08/2017 08:33
Quelque 500 hectares de pinède et de garrigue et une maison ont brûlé mercredi 9 août près de Saint-Pons-de-Mauchiens et Villeveyrac (Hérault) dans un incendie qui a nécessité l'évacuation de quelque 400 personnes et mobilisé d'importants moyens, a-t-on appris auprès des pompiers et de la préfecture de l'Hérault.
>>Corse : 170 hectares brûlés à Palneca, l'incendie a basculé en Haute-Corse
>>Incendies : le feu de Biguglia, "sous contrôle mais non éteint"

Des personnes évacuées après un incendie et accueillies à la mairie de Villeveyrac, non loin de Montpellier, le 9 août 2017. Photo : AFP/VNA/CVN

L'incendie, qui est situé à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Montpellier et s'est déclaré en début d'après-midi 9 août, est dans une zone comprise entre les communes de Saint-Pons-de-Mauchiens, Villeveyrac, Montagnac et Saint Pargoire.

Alors que le feu avait précédemment été décrit comme "fixé", la préfecture a précisé dans un communiqué publié à 22h00 qu'il était "en forte régression". "L'ensemble des moyens restent mobilisés et vigilant sur cet incendie".

"Environ 800 sapeurs-pompiers sont actuellement sur place avec l'intervention des moyens aériens nationaux, neuf canadairs, deux trackers, et un Dash et dragon 34" selon la préfecture.

Des renforts d'Ile de France, Occitanie et Ouest sont arrivés.

Quelque 400 personnes ont été évacuées préventivement du camping de Borepo à Villeveyrac et de certaines habitations situées notamment dans le secteur de l'Abbaye de Valmagne. Environ 200 d'entre elles sont accueillies dans la salle des fêtes de Villeveyrac, commune dans laquelle une habitation a brûlé.

Vers 20h45, des repas étaient servis aux évacués et des lits installés dans la salle des fêtes, a constaté un photographe de l'AFP à Villeveyrac.

Les routes départementales D5 et D161 des communes de Villeveyrac et Saint-Pons-de-Mauchiens sont toujours interdites à la circulation et barrées.

Parallèlement, les pompiers du Gard interviennent depuis 14h30 pour un feu de végétation à Beaucaire, dans une zone à proximité d'habitations. Une vingtaine d'hectares ont brûlé et un véhicule détruit, a indiqué à l'AFP le lieutenant-colonel Sébastien Paletti vers 20h00.

Une centaine de pompiers, une trentaine de véhicules et quatre Canadair ont été engagés.

L'action des pompiers gardois a pour l'instant permis d'éviter que des habitations soient touchées et de limiter l'impact du sinistre sur la végétation.

Vers 19h45, le trafic SNCF avait repris sur la ligne SNCF Nîmes-Tarascon, qui avait été coupée dans l'après-midi 9 août pour faciliter l'action des secours.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Appliquer les TI pour dégager les difficultés du tourisme Au cours des dernières années, le tourisme a connu un taux de croissance plus élevé que celui de l’économie nationale. Cependant, il sera très difficile pour le secteur de maintenir son taux de croissance actuel car il est confronté à un certain nombre de lacunes en termes de politique de visa et d’infrastructures aériennes.