19/03/2018 23:39
Dans le cadre de sa visite au Japon, le secrétaire du Comité du Parti pour Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thiên Nhân, a souhaité que le gouvernement et les entreprises japonais continuent à soutenir et à investir dans la ville, en particulier dans les infrastructures de haute qualité.
>>HCM-Ville appelle les Vietnamiens au Japon à contribuer au développement de la ville
>>Eau propre : Hô Chi Minh-Ville coopère avec le Japon
>>Hô Chi Minh-Ville coopère avec le Japon dans le développement urbain
>>Approfondir la coopération entre Hô Chi Minh-Ville et le Japon

Nguyên Thiên Nhân (gauche) et le ministre japonais de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie, Hiroshige Seko, le 19 mars au Japon.
Photo : Thành Huu/VNA/CVN

Nguyên Thiên Nhân a exprimé ses vœux lors de ses rencontres le 19 mars avec le ministre japonais des Affaires étrangères Taro Kono, le ministre de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie, Hiroshige Seko, le ministre du Territoire, de l'Infrastructure, des Transports et du Tourisme Keiichi Ishii et le président de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) Shinichi Kitaoka, dans le cadre de sa visite de travail au Japon.

Appréciant hautement les relations entre le Vietnam et le Japon ainsi que les liens entre Hô Chi Minh-Ville et les villes du Japon, qui sont dans la période la plus florissante, Nguyên Thiên Nhân a remercié le Japon d'avoir soutenu le Vietnam et la mégapole du Sud ces dernières années.

Il a noté que le soutien japonais dans les infrastructures est crucial pour Hô Chi Minh-Ville, une ville qui devrait abriter 15 millions de personnes d'ici 2030 et représenter 22% du produit intérieur brut national, car les infrastructures de transport et de drainage entravent le développement de la ville.

Après que les deux pays soient devenus partenaires stratégiques, ils ont vu une coopération florissante dans divers domaines, a-t-il dit, ajoutant que les ponts de Cân Tho et Nhât Tân sont les illustrations frappantes de la collaboration étroite.

En louant le rôle de Hô Chi Minh-Ville dans l'économie nationale, les autorités japonaises ont déclaré que le Japon était prêt à aider la ville à construire des infrastructures de haute qualité.

Le même jour, Nguyên Thiên Nhân s'est rendu à la préfecture d'Ibaraki, où il a visité l'université de Tsukuba et la ville des sciences de Tsukuba.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.