26/03/2020 16:23
Fondateur du groupe bénévole "Journey for Youth", Nguyên Siêu Hanh, 33 ans, est l'un des 10 figures exemplaires du Vietnam qui viennent de recevoir les Prix du bénévolat national de 2019.
>>Volontariat des jeunes en période d’épidémie
>>Deux étudiants brillants parmi les "Étoiles de janvier"

Nguyên Siêu Hanh s’adresse aux volontaires de son groupe Journey for Youth. Photo : JFJ/CVN

Depuis 11 ans, Nguyên Siêu Hanh a parcouru des milliers de km dans les hauts plateaux du Centre afin de construire des ouvrages d'alimentation en eau propre, et ainsi de réaliser des projets d'assistance médicale pour les pauvres et les enfants des ethnies minoritaires.

À l’âge de 19 ans, Nguyên Siêu Hanh était déjà volontaire dans une organisation de protection des enfants des rues à Hô Chi Minh-Ville. Il a ensuite été embauché par une organisation non gouvernementale allemande, quand il était étudiant au Vietnam. En 2009, Nguyên Siêu Hanh a lancé son propre projet de volontariat au pays. "Au début du projet, il y avait seulement quelques jeunes volontaires dans mon groupe. Puis j'ai progressivement appelé mes camarades de classe et mes amis", a-t-il partagé.

Le premier programme consistait à faire du banh chung, gâteau de riz gluant traditionnel du Vietnam, et offrir des cadeaux du Nouvel An lunaire pour les enfants pauvres de la province de Tây Ninh. Cette première collecte de fonds a attiré seulement 9 millions de dôngs. Au début, tout était très difficile car personne ne connaissait vraiment son groupe bénévole. À ce moment-là, Nguyên Siêu Hanh n'avait collecté qu'une petite somme. Petit à petit, par ses actions et activités bénévoles, Nguyên Siêu Hanh a su se faire un nom et gagné la confiance des donateurs.

Préoccupation pour l'eau propre

Nguyên Siêu Hanh a aperçu que les ethnies minoritaires dans les hauts plateaux du Centre manquaient d'eau potable. Les enfants font face à des maladies liées à la peau et à l’appareil digestif à cause du manque d'eau propre.

Partant de cette préoccupation, son groupe bénévole a collecté des fonds pour construire des ouvrages d'eau propre pour les habitants locaux. Malgré un financement limité pour le premier projet d'eau dans la province de Dak Lak, le groupe Journey for Youth a construit une petite réserve d'eau pour les villageois locaux. Jusqu'à l'achèvement des trois premiers projets, les philanthropes ont commencé à financer davantage de projets d’eau propre.

Né à Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Siêu Hanh assume depuis 3 ans le rôle de gestionnaire de projets de soutien communautaire afin de créer des moyens de subsistance pour les minorités ethniques de Sa Pa (province de Lao Cai).
À 25 ans, il était le seul étudiant vietnamien à remporter le "World Summit Youth Award" pour un projet technologique au service des objectifs du Millénaire pour le développement des Nations unies. Après ce prix, Hanh a reçu une offre d’embauche en Allemagne, mais il a décidé de retourner au Vietnam.
Récemment, Nguyên Siêu Hanh est également sélectionné dans le premier groupe des 200 jeunes dirigeants émergents de la Fondation Obama dans la région Asie-Pacifique, de 33 pays et territoires de la région.
"Chaque système d'approvisionnement en eau propre alimente actuellement environ 2.000 habitants/jour", a confié Nguyên Siêu Hanh. Après construction, tous les projets d'eau propre sont remis aux chefs des villages pour une gestion optimale et opérationnelle.

Selon Nguyên Siêu Hanh, pour sensibiliser la population, lorsque les habitants utilisent de l'eau propre, ils dépenseraient entre 3.000 et 5.000 dôngs par réservoir de 20 litres. L'argent pourrait être utilisé pour payer l’électricité et pour le travail de maintenance. "Nous voulons que les gens prennent conscience de leur responsabilité et de leur devoirs quant à l’utilisation durable des ressources en eau", a-t-il expliqué.

Consultation médicale gratuite pour un enfant ethnique dans les hauts plateaux du Centre organisée par le groupe Journey for Youth.
Photo : JFJ/CVN

En 2018, en collaboration avec les médecins de Hô Chi Minh-Ville, le groupe Journey for Youth a organisé des consultations médicales gratuites pour les habitants dans les hauts plateaux du Centre. À présent, près de 42.000 personnes dans cette région bénéficient de projets sanitaires et d'eau potable.

Après plus de 11 ans de bénévolat, Nguyên Siêu Hanh a affirmé que "le mouvement bénévole actuel est beaucoup plus fort qu'avant". Actuellement, le volontariat est un mouvement officiel de l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh. Grâce à ces activités, les jeunes contribuent plus activement au service du développement national dans tous les domaines.

Dans un avenir proche, outre les projets d'eau potable et de santé, Nguyên Siêu Hanh et son groupe Journey for Youth s’engageront dans des activités de volontariat concernant l'environnement et le boisement dans les hauts plateaux du Centre.

Nguyên Tùng/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Découverte de douze grottes à Quang Binh Les spéléologiques de l’Association britannique pour la recherche de cavernes ont découvert ce week-end douze grottes dans la province de Quang Binh (Centre).