13/06/2017 16:22
En mai, la valeur d’import-export Vietnam - Union européenne (UE) a été en hausse de 16,2% en glissement annuel. Les exportations vietnamiennes ont progressé de 4,2% et les importations, de 14%, selon le ministère de l’Industrie et du Commerce.
>>L’Union européenne et le Vietnam partagent des opportunités et défis dans l’agriculture
>>Le Vietnam et l’UE paraphent un accord relatif à la légalité du bois

Les produits textiles est l'un des groupes de marchandises du Vietnam qui bénéficieront le plus de l’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE.
Photo : Quôc Viêt/VNA/CVN

Les exportations  du Vietnam vers l’UE sont  essentiellement les textile-habillement, les chaussures, les produits agro-sylvicoles et aquatiques, les ordinateurs…, tandis que le Vietnam importe machines, produits pharmaceutiques, produits laitiers…

L’Allemagne, la Grande-Bretagne, la France, l’Italie, les Pays-Bas, l’Espagne sont des marchés d’importations importants du Vietnam.

Selon Miriam Garcia Ferrer, chargée du commerce et de l’économie de la Délégation de l’UE au Vietnam, pour promouvoir les exportations vers l’UE, il faut respecter strictement les normes sur l’hygiène sanitaire des aliments et les certificats d'origine (CO), déterminer les impôts préférentiels et les règlements d’origine si l’accord de libre-échange Vietnam-UE sera mis en vigueur.

Toujours  selon les experts, pour pénétrer les marchés de l’UE, la stratégie à long terme des entreprises vietnamiennes est d’assurer la qualité des marchandises, de répondre aux normes et de développer leur label.

De plus, les exportateurs doivent aussi s'appuyer sur les engagements et priorités définis dans le cadre des accords signés.
 
VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Un portail d’information sur le tourisme de Hanoï voit le jour Un portail d’information du Service du tourisme de Hanoï a récemment vu le jour avec une forme moderne comme un réseau social. Sa création vise à s’orienter vers un tourisme intelligent dans l’avenir.