07/08/2018 23:53
Selon le rapport du Service municipal de l’agriculture et du développement rural, ces sept premiers mois de l’année, Hô Chi Minh-Ville comptait plus de 9.300 ha de maraîchage bio, soit une hausse de 16,2% par rapport à la même période de l’année dernière.
>>HCM-Ville : succès du programme de cultures maraîchères aux normes VietGap
         
Hô Chi Minh-Ville encourage la culture et le commerce des légumes bio. 

Bon nombre de programmes de développement de la culture maraîchère dans les localités de la mégapole du Sud ont été mis en place ces dernières années.

Concrètement, le programme de production de liserons d’eau répondant aux normes Vietgap a été lancé dans la commune de Nhi Binh, district de Hoc Môn, sur une superficie de 80 ha/200 ménages, et dans la commune de Binh My, district de Cu Chi, sur une superficie de 317 ha/320 ménages. Depuis le début de l’année, ledit service a octroyé le certificat de la bonne pratique agricole VietGAP à 125 ménages supplémentaires. Chaque année, la ville fournit quelque 17.000 tonnes de liserons d’eau estampillés VietGAP aux marchés.

Concernant les procédures de traçabilité des produits, les organismes compétents de la ville ont procédé à l’étiquetage officiel des légumes et fruits satisfaisant à la norme VietGAP au sein des coopératives de Phuoc An, du district de Binh Chanh et de Phu Lôc, du district de Cu Chi, pour reconnaître facilement une trentaine d’espèces végétales plantées par les horticulteurs membres des coopératives agréées. Le volume des légumes et fruits étiquetés est estimé à 12.000 tonnes par jour, et mis en vente sur les rayons des supermarchés de Saigon Co.op, Big C, Lotte, AEON entre autres.

Un agriculteur prend soin de ses plantations dans le district de Cu Chi, en banlieue de Hô Chi Minh-Ville. 

Jusqu'à présent, le nombre total d’établissements de production de légumes et de fruits de la ville labellisés VietGAP atteint 1.116 organisations et particuliers, pour une superficie totale de 905,60 ha, soit près de 5.000 ha cultivables, pour un volume total de 118.000 tonnes par an.

Conformément aux orientations fixées par la ville à propos du développement d’une agriculture urbaine durable, les autorités encouragent et facilitent le développement des entreprises agricoles, le renouvellement et la création des coopératives et la mise en réseau des agents économiques depuis l’agriculteur jusqu’au distributeur.

Texte et photos: Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.