23/02/2020 18:58
Bien que le tourisme au premier mois de l’année ait connu des fluctuations considérables en raison des effets des intempéries et de l’épidémie de coronavirus, les revenus du secteur à Hanoï demeurent positives.
>>À Hôi An, le tourisme montre des signes de reprise
>>COVID-19 : Hanoï assure la sécurité et soutient les touristes

Les touristes étrangers visitent le Temple de Ngoc Son, Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Malgré la baisse soudaine du nombre de touristes étrangers, les revenus générés par le tourisme dans la capitale se sont chiffrés à près de 374 millions de dollars, en hausse de 7,2%, selon le Service municipal du tourisme.

En janvier, le nombre de touristes à Hanoï a atteint 2,38 millions, en baisse légère de 3,5% en glissement annuel. Sur ce montant, les arrivées d'étrangers ont baissé de 9% pour s'établir à près de 482.000. Le nombre de touristes nationaux est resté inchangé, à 1,74 million.

Les statistiques ont également montré que certains voyagistes dans la ville avaient subi des pertes en raison de l'épidémie. En outre, l'hôtellerie a connu des difficultés, le taux d'occupation moyen des hôtels n'étant que de 54,4%, en baisse de 15,5% en glissement annuel.

Face au grand impact de l'épidémie de COVID-19, les organes compétents ont travaillé avec les entreprises touristiques pour discuter des mesures de prévention et minimiser les pertes.

Au début de février, le Service du tourisme de Hanoï a constaté une reprise des flux de visiteurs. Il a indiqué que le nombre de visiteurs dans les sites touristiques de la ville atteignait 50 à 70% de celui enregistré avant l'épidémie.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.