14/07/2019 17:00
Un colloque sur le thème "Hanoï - Ville pour la paix, 20 ans d’intégration et de développement" s’est tenu samedi 13 juillet dans la capitale. Près de 100 délégations vietnamiennes et étrangères y participaient. Ce séminaire rentre dans le cadre des activités à l’occasion du 20e anniversaire du titre de "Ville pour la paix" (1999-2019).
Nguyên Lan Huong, présidente de l’Union des organisations d’amitié de Hanoï, s’exprime lors de l’événement, le 13 juillet à Hanoï.

"Le titre +Ville pour la paix+ est reconnu par la communauté internationale pour les réalisations de la capitale Hanoï dans le processus de Dôi Moi (Renouveau) et son engagement pacifiste", a souligné Nguyên Lan Huong, présidente du Front de la Patrie du Vietnam de Hanoï et celle de l’Union municipale des organisations d’amitié (HAUFO en abréviation anglaise).

Depuis deux décennies, Hanoï constitue la seule capitale en Asie-Pacifique à détenir ce noble prix. D’après Mme Huong, c’est un honneur et un défi dans la promotion des valeurs culturelles ainsi que l’édification d’un monde pacifique.

Les réalisations

Les participants se sont félicités des projets de Hanoï au cours de ces 20 dernières années. La capitale vietnamienne répond encore et toujours aux normes de l’Organisation des Nations unies pour la science, l’éducation et la culture (UNESCO) concernant l’égalité, l’urbanisme durable, la protection de l’environnement, le développement culturel et éducatif…

Vue générale du colloque sur Hanoï - Ville pour la paix, le 13 juillet dans la capitale.

D’après Dào Ngoc Nghiêm, ex-directeur du Service municipal de l’aménagement architectural, "le titre +Ville pour la paix+ de Hanoï décerné par l’UNESCO est la force motrice pour promouvoir ses valeurs au service du développement socio-économique de la ville". Avant d’ajouter, que la capitale vietnamienne est aujourd’hui une destination sûre et prisée des touristes étrangers.


Il y a 20 ans, le 16 juillet 1999 à La Paz en Bolivie, l’Organisation des Nations unies pour la science, l’éducation et la culture (UNESCO) a remis son prix "Ville pour la paix" à cinq villes de cinq continents. Hanoï fut l’unique ville en Asie-Pacifique à avoir été distinguée.
 
À cette occasion, les délégations vietnamiennes et étrangères ont apporté leurs contributions sur les discussions autour des défis de l’urbanisme et de la conservation patrimoniale. Les solutions envisagées sont tournées sur l’amélioration de la qualité de vie des Hanoïens ainsi que sur la mise en place d’une ville verte et intelligente.

D’autre part, Hanoï entretient des relations de coopération et d’amitié avec plus de 100 capitales et villes du monde. La ville s’implique activement dans de nombreux forums internationaux et ne cesse de parfaire son rôle, son statut et sa position à l’échelle internationale.


Ville au riche patrimoine

Le chef du Département de diplomatie culturelle et d’UNESCO du ministère des Affaires étrangères, Mai Phan Dung

Hanoï s’efforce de mettre l’accent sur le développement durable, le progrès technologique, la protection de la nature et du développement social et culturel. Elle est une destination pacifiste dans le monde. Un statut particulier qui lui permet d’accueillir les sièges de l’UNESCO et de nombreuses organisations internationales.

Par ailleurs, la capitale abrite des patrimoines matériels et immatériels reconnus par l’UNESCO tels que la cité impériale de Thang Long, 82 stèles des docteurs au Temple de la Littérature, la fête du Génie Giong, ca trù (chant des courtisanes)…

Ces dernières années, la ville mise de plus en plus sur la préservation des sites culturels et historiques, l’échange culturel entre les peuples, la promotion des villages d’artisanat, la protection de l’environnement et le développement des espaces verts.

Hanoï axe également sa politique de développement national sur la formation et l’éducation des jeunes générations.

Une destination sûre

L’ambassadeur indonésien au Vietnam, Ibnu Hadi

Hanoï a été choisie pour organiser de nombreux événements internationaux importants comme l’ASEM (Dialogue Asie-Europe) en 2004, l’APEC (Coopération économique Asie-Pacifique) en 2006, le Forum économique mondial sur l’ASEAN (WEF - ASEAN) 2018, ou plus récemment, le 2e Sommet États-Unis - République populaire démocratique de Corée tenu en février dernier, etc.

Une capitale qui attire également les hauts dirigeants de nombreux pays dans le monde entier. Evidemment, il y a eu les visites de présidents indonésiens. Depuis 1999, trois présidents ont effectué leurs visites au Vietnam. La 4e présidente indonésienne Megawati Soekarnoputri, fut la première femme, à venir à Hanoï le 22 août 2001. La visite d’État du 5e président de l’Indonésie, Susilo Bambang Yudoyono, s’est déroulée en 2005 pour renforcer la coopération bilatérale et approfondir la coopération dans les secteurs clés. N’oublions pas la visite d’État du président Joko Widodo dans la capitale vietnamienne les 11 et 12 septembre 2018, afin de renforcer le partenariat stratégique entre les deux pays.

S’orienter vers la future

Le représentant en chef de l’UNESCO Vietnam, Michael Croft


Après 20 ans de reconnaissance du titre "Ville pour la paix", Hanoï est une capitale dynamique qui participe activement à la coopération régionale et mondiale. Hanoï se tourne vers la future et s’inscrit au Réseau des villes créatives de l’UNESCO.

Créé en 2004, le Réseau des villes créatives de l’UNESCO (RVCU) favorise la coopération internationale entre les villes du monde qui ont choisi d’investir dans la culture et la créativité comme levier du développement durable. Le Réseau réunit aujourd’hui 180 villes de 72 pays. Les villes créatives de l’UNESCO poursuivent une mission commune: inscrire la créativité et les industries culturelles au cœur de leurs stratégies de développement en faveur de villes ouvertes à tous, résilientes et durables.

Grâce à l’œuvre de Hanoï, le pays entre dans une nouvelle ère pacifiste plus moderne, jeune, confiante et responsable. Devenir un membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU montre les contributions actives et responsables du Vietnam à l’ONU.
 

Texte et photos: Hoàng Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

Ninh Binh accueillera l’Année nationale du tourisme 2020 "Hoa Lu - ancienne capitale du millénaire" sera le thème de l’Année nationale du tourisme 2020 qui sera organisée dans la province de Ninh Binh, au Nord. L’information a été rendue publique lors de la première réunion du Comité national de pilotage de l’Année nationale du tourisme 2020 - Ninh Binh, tenu à Hanoï mercredi 21 août.