18/07/2018 22:25
Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, a reçu le 17 juillet l’ambassadeur des Émirats arabes unies (EAU) au Vietnam, Obaid Saeed Bintaresh Aldhaheri, pour discuter des mesures à promouvoir la coopération dans le commerce et le tourisme.
>>Forte hausse des exportations du Vietnam vers les UAE
>>Émirats arabes unis, un partenaire important du Vietnam

Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung (droite), et l’ambassadeur des EAU au Vietnam, Obaid Saeed Bintaresh Aldhaheri. 
Photo: KTDT/CVN

L’ambassadeur des EAU au Vietnam, Obaid Saeed Bintaresh Aldhaheri, a souligné que le gouvernement émirati prendrait en haute estime le renforcement de sa coopération avec le Vietnam, un partenaire important, notamment dans le commerce, l’investissement et le tourisme.

Il a demandé aux autorités vietnamiennes et de la ville de Hanoï en particulier de créer les meilleures conditions possibles pour intensifier les échanges commerciaux et accroître l'afflux de touristes entre les deux pays pour être à la hauteur des potentiels et des relations entre les deux pays.

Pour sa part, le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, a fait savoir que Hanoï souhaite exporter vers les EAU des produits de textile-habillement, des chaussures et des produits artisanaux.

Le Comité populaire municipal est prêt à créer des conditions aux entreprises des EAU à investir à Hanoï en encourageant les activités d’échanges culturels et de promotion de l’image des EAU, lesquelles visent à approfondir la compréhension mutuelle entre les deux peuples, a conclu le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.