14/06/2019 17:37
Le Comité populaire de Hanoï a publié un plan sur l’élaboration d’un dossier de candidature pour devenir membre du Réseau des villes créatives de l’UNESCO.
>>Hanoï et UNESCO coopèrent dans la préservation des patrimoines culturels
>>L’UNESCO prête à aider Hô Chi Minh-Ville dans le développement urbain

Un coin de Hanoï. Photo: CTV/CVN

Le Comité populaire de Hanoï a confié au Service municipal de la culture et des sports la mission de coordonner le travail avec l’Institut national de la Culture et des arts du Vietnam, le bureau de l’UNESCO dans la capitale vietnamienne, et les autres organes compétents afin de bien préparer ce dossier.

Les préparatifs doivent être achevés avant le 28 juin. En novembre prochain, la ville enverra une délégation en France où les résultats de la sélection des candidatures seront annoncés.

Créé en 2004, le Réseau des villes créatives de l’UNESCO (RVCU) favorise la coopération internationale au sein et entre les villes du monde qui ont choisi d’investir dans la culture et la créativité comme leviers du développement durable.

Le Réseau réunit aujourd’hui 180 villes de 72 pays représentant toutes les régions du monde. Les Villes créatives de l’UNESCO poursuivent une mission commune: inscrire la créativité et les industries culturelles au cœur de leurs stratégies de développement en faveur de villes ouvertes à tous, sûres, résilientes et durables.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.