20/12/2018 22:13
Hanoï compte investir près de 2.000 milliards de dôngs (environ 85,6 millions de dollars) en 2019 et 2020 pour améliorer ses établissements médicaux et donc la qualité des soins médicaux, a déclaré le président du Comité populaire municipal Nguyên Duc Chung.
>>Forum national sur la qualité des hôpitaux
>>L’Hôpital militaire 108 reçoit le titre de "Héros des forces armées populaires"

Nguyên Duc Chung a annoncé cette décision lors d'une réunion tenue le 18 décembre pour examiner le fonctionnement pendant deux ans du Centre de gastro-entérologie de hautes technologies de l'Hôpital général Saint-Paul, construit aux normes européennes et utilisant des technologies modernes.

Réunion pour examiner le fonctionnement pendant deux ans du Centre de gastro-entérologie de hautes technologies de l'Hôpital général Saint-Paul.
Photo: HNO/CVN

Depuis son inauguration le 27 novembre 2016, ce centre a effectué des examens sur plus de 45.000 patients et plus de 4.280 chirurgies. Le nombre de patients en 2018 a doublé par rapport à 2017. Le centre a également coopéré avec des cliniques communales dans le dépistage gratuit du cancer gastro-intestinal pour des personnes de plus de 40 ans à Hanoï.

À cette occasion, le docteur Joel Leroy s'est vu attribuer le titre de professeur honoraire de l'Université de médecine de Hanoï pour ses contributions à ce centre.

Joel Leroy, un expert français en endoscopie de classe mondiale, avait effectué des chirurgies sur des patients vietnamiens souffrant de pathologies de l'estomac, de l'intestin grêle, du côlon, du foie et du pancréas à l'Hôpital Saint-Paul de Hanoï. Par ailleurs, il avait prodigué des conseils et une assistance lors de chirurgies au centre de gastro-entérologie de haute technologie de l'Hôpital général Saint-Paul. 
 
CPV/VNA/CVN
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’histoire de l’ao dài a son musée privé

ASEAN: la connexion des patrimoines régionaux à l’ère numérique au cœur d’une conférence L’ASEAN est célèbre pour ses nombreux patrimoines naturels et culturels qui sont devenus des destinations attrayantes au niveau mondial. Dans le contexte de développement technologique rapide, la connectivité et la promotion des valeurs patrimoniales dans la région poseront les bases d’un développement durable du tourisme.