11/02/2020 22:14
Hanoï achèvera un réseau de 81 stations de surveillance de la qualité de l'air d'ici la fin de cette année, a déclaré récemment le directeur du Service municipal des ressources naturelles et de l'environnement, Nguyên Trong Dông.
>>Hanoï : de nouvelles stations de surveillance de la qualité de l’air
>>La pollution de l'air appelle à des mesures d'urgence

La capitale Hanoï va construire 70 autres stations de surveillance de l'air cette année.
Photo : VNA/CVN

Ce réseau de stations de surveillance de la qualité de l'air contribuera à la protection et à la gestion de l'environnement, ainsi qu'à la supervision de la qualité de l'air dans la ville, a déclaré le directeur du Service municipal des ressources naturelles et de l'environnement, Nguyên Trong Dông. À l'heure actuelle, la capitale compte 11 stations. Les 70 restantes seront bientôt terminées.

Le service se coordonne avec l'Agence française de développement (AFD) pour mieux former le personnel chargé de ce système et de la gestion des données. Une conférence sur l'amélioration de la qualité de l'air à Hanoï devrait avoir lieu en avril.

Ledit service a déclaré que pour améliorer la qualité de l'air à Hanoï et mener des mesures de protection de l'environnement efficaces, la police et les inspecteurs devraient améliorer la surveillance et punir toutes les entreprises transportant des matériaux de construction ou des déchets enfreignant les réglementations environnementales.

Le Service de la santé devrait coopérer avec ceux des ressources naturelles et de l'environnement, et de l'information et des communications pour donner des recommandations aux habitants sur les mesures de protection de la santé pendant les jours où la qualité de l'air est mauvaise.

Les organisations concernées devraient aussi les éduquer sur l'élimination appropriée des ordures.

Plus tôt, le Comité populaire de Hanoï avait demandé au Service de la construction et au celui des finances d'élaborer une résolution dans laquelle des sanctions plus sévères seraient infligées pour les atteintes à l'environnement. Les sanctions devraient suivre les instructions du comité publiées le 10 janvier de cette année.


CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.