23/11/2019 10:30
Les experts ont recommandé d’élaborer un plan d’action commun entre le Japon et le Vietnam pour engendrer la coopération industrielle bilatérale, lors d’un forum tenu vendredi 22 novembre à Hanoï par l’Institut central de gestion économique (CIEM).

Le Dr Kiyohiro Oki, de l’Université de Tokyo, a déclaré que les entreprises japonaises multiplient les investissements au Vietnam, misant sur le potentiel du Vietnam et le libre-échange dans l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN).

Le forum sur le thème "Engendrer la coopération industrielle Japon - Vietnam par la promotion du transfert de technologies" a eu lieu le 22 novembre à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Le Japon est un partenaire économique de premier rang du Vietnam, son deuxième investisseur étranger, son troisième pourvoyeur de touristes et son quatrième partenaire commercial. Le Vietnam attache de l’importance à la coopération avec le Japon en raison de la compétitivité et du niveau technologique élevé des entreprises japonaises.

D’autre part, les investisseurs japonais s’intéressent beaucoup au marché et aux industries prioritaires du Vietnam, a indiqué la Dr Nguyên Thi Tuê Anh, directrice adjointe en charge du CIEM. Par conséquent, la mise en place d’un plan d’action commun des deux pays pour régler les préoccupations communes liées à la promotion des transferts de technologie du Japon au Vietnam est une nécessité, notamment dans le domaine de la production, a-t-elle estimé.

Le Japon est l’un des deux plus grands investisseurs au Vietnam et le transfert de technologie du Japon attire une attention grandissante. Mais la valeur ajoutée contribuée par le Japon aux exportations du secteur manufacturier vietnamien laisse encore à désirer, a observé Nguyên Anh Phuong, chef du Département des questions économiques générales du CIEM.

La promotion des liens industriels entre les entreprises vietnamiennes et japonaises vise non seulement à renforcer les capacités des entreprises vietnamiennes, mais également à servir les intérêts économiques et l’image des investisseurs japonais au Vietnam, a-t-il plaidé.

Du côté vietnamien, il est essentiel de maintenir un dialogue régulier et substantiel sur les questions importantes relatives au secteur, a-t-il suggéré. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Investissement égyptien dans les services de voyage au Vietnam La Sarl Wanna Explore Travel, basée en Égypte, s’est vu remettre le certificat d’investissement pour exploiter des services de voyage, de circuits touristiques et autres services de soutien à la navigation aérienne au Vietnam.