08/06/2020 23:41
Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, a eu le 8 juin une séance de travail avec une délégation de représentants de la Banque mondiale (BM) au Vietnam.
Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung (droite), reçoit Ousmane Dione, directeur national de la BM au Vietnam, le 8 juin.
Photo : VNA/CVN 


Ousmane Dione, directeur national de la BM au Vietnam, s’est déclaré impressionné par le succès du Vietnam et de Hanoï en particulier dans le contrôle de la pandémie de COVID-19. 

Il a souligné que les projets de coopération entre la BM et Hanoï dans la construction d’infrastructures de transports, le traitement de la pollution de l’eau et de l’air et la résilience aux changements climatiques, progressaient bien. Il a déclaré espérer que le succès de ces projets contribuerait à l’amélioration de la compétitivité de la capitale vietnamienne.

De son côté, Nguyên Duc Chung a remercié le directeur national de la BM au Vietnam et ses collègues pour leurs efforts et contributions au développement des relations entre Hanoï et la BM. Il a déclaré que plusieurs projets importants à Hanoï avaient bénéficié de l’attention de la BM pour résoudre des préoccupations des habitants locaux, notamment celles concernant l’eau propre et la circulation...

Le maire de Hanoï a informé les représentants de la BM de la croissance de 3,39% de la capitale pendant le premier semestre 2020, malgré les impacts du COVID-19. Il a en outre présenté l’intention de Hanoï d’organiser le 27 juin prochain une conférence de promotion de l’investissement qui verra la participation de plusieurs grandes entreprises, vietnamiennes comme étrangères. Cet événement devra aider la capitale vietnamienne à réaliser son double objectif de lutte contre l’épidémie et de développement socio-économique.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Binh Liêu, écrin de nature dans la province de Quang Ninh Quand on évoque Quang Ninh, on pense généralement à la baie de Ha Long, à l’île de Cô Tô ou à la montagne de Yên Tu. Rares sont ceux qui connaissent Binh Liêu, une terre encore vierge et peu connue des touristes.