15/06/2020 16:48
Cette année, la capitale Hanoï devrait accueillir entre 10 et 11 millions de touristes domestiques et réaliser une recette de près de 116.800 milliards de dôngs.
>>Coopération Vietnam - Facebook pour promouvoir le label touristique
>>Le tourisme à Dà Nang mondialement présenté via la chaîne BBC Asie-Pacifique
>>Faire du kayak au complexe paysager de Tràng An, une nouvelle expérience

Le pont Thê Huc sur le lac de l'Épée restituée est un symbole de la beauté spirituelle de Hanoï. Photo : VNA/CVN

Selon le directeur adjoint du Service du tourisme de Hanoï, Trân Trung Hiêu, en raison de la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), le nombre de voyageurs, particulièrement les étrangers, a connu une forte baisse.

Une fois que le Vietnam en général, et Hanoï en particulier, a su maîtriser l’épidémie, de nombreuses entreprises, dont des tour-opérateurs, ont affirmé leurs efforts pour préparer le redressement du secteur touristique.

En 2020, la ville se concentre sur le renforcement de promotion de son image en participant aux foires touristiques telles que la Foire internationale du tourisme du Vietnam 2020 (VITM - Vietnam International Travel Mart) à Hanoï et le Salon touristique international de Hô Chi Minh-Ville.


Quelque 3,7 millions de visiteurs étrangers
en cinq mois

Les arrivées internationales au Vietnam au cours des cinq premiers mois de cette année se sont établies à 3,7 millions, tandis que le nombre de touristes nationaux a atteint 16 millions, en baisse de 50% et 58,5% respectivement par rapport à la même période de l’année dernière, a fait savoir le directeur général adjoint de l’Administration nationale du tourisme du Vietnam, Nguyên Lê Phuc.
 
Afin de stimuler le tourisme intérieur, l’Administration nationale du tourisme du Vietnam a lancé le mouvement "Les Vietnamiens voyagent au Vietnam". En écho à cette campagne, de nombreux voyagistes ont proposé des programmes promotionnels.

Selon un responsable de Hanoi Redtour, son entreprise a lancé des circuits de deux à quatre jours à destination de Quan Lan (province de Quang Ninh au Nord), Dà Nang (Centre), Tuy Hoà (province de Phu Yên au Centre) et Phu Quôc (province de Kiên Giang au Sud)… Le prix de ces tours, comprenant billet d’avion aller-retour et chambre d’hôtel, coûte 35% de moins que la normale.

Le marché domestique, une échappatoire

L’Administration nationale du tourisme du Vietnam a lancé le mouvement "Les Vietnamiens voyagent au Vietnam". Photo : Hoàng Phuong/CVN

Pour sa part, Vietravel Hanoi présente des tours à prix cassé avec une réduction de 50%. Plus concrètement, il s’agit de circuits (trois jours et deux nuits) au départ de Hanoï à destination de Dà Nang, Nha Trang, Quy Nhon (Centre) et Phu Quôc (Sud), au prix de 2,75 millions de dôngs, comprenant le billet d’avion de Bamboo Airways et une chambre d’hôtel 4 à 5 étoiles.

Nguyên Tiên Dat, directeur général de la Compagnie touristique AZA, assure que le tourisme intérieur constitue un "bouée de sauvetage" pour les compagnies aériennes et voyagistes en ces temps de crise sanitaire globale. AZA met en place actuellement des programmes promotionnels avec dix destinations connues du pays comme Huê, Dà Nang, Hôi An, Nha Trang, Tuy Hoà, Quy Nhon (Centre), Dà Lat, Buôn Mê Thuôt (hauts plateaux du Centre) et Cân Tho (delta du Mékong).

D’après Nguyên Huu Tho, président de l’Association du tourisme du Vietnam, alors que le marché international reste toujours pessimiste, celui domestique est considéré comme une échappatoire et le programme "Les Vietnamiens voyagent au Vietnam" permettra indubitablement une reprise du secteur touristique.

Hoàng Phuong/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Thanh Hoa, une destination post-COVID sûre Après la distanciation sociale en raison de la pandémie de COVID-19, la province de Thanh Hoa a rouvert ses sites touristiques.