10/03/2020 11:13
La Direction contre le COVID-19 de Hanoï s’est réunie lundi soir 9 mars. Nguyên Duc Chung, président du Comité populaire municipal, a demandé à toutes les localités et aux services de la ville de se tenir prêts en cas d'accélération de la propagation du COVID-19.

Le président du Comité populaire de Hanoi, Nguyên Duc Chung, a déclaré que le Vietnam en général et la capitale en particulier entraient dans une nouvelle période de défis. L'évolution de la maladie est entrée dans une phase complexe et imprévisible.

Lors de la réunion du 9 mars de la Direction contre le COVID-19 de Hanoï.
Photo : Lâm Khanh/VNA/CVN

Il a suggéré de continuer à examiner les personnes ayant eu des contacts avec des cas contaminés par le SRAS-CoV-2. Par conséquent, les habitants doivent reconnaître ce risque pour prendre des mesures de protection, a-t-il dit. Il a proposé que tous les voyages de travail prévus de Hanoï à l'étranger soient suspendus, sauf cas spéciaux avec l'accord du Premier ministre. L’organisation des conférences non nécessaires doit être réduite au maximum.

Les autorités des quartiers doivent surveiller étroitement les personnes isolées à domicile. Le service des Affaires extérieures informe les ambassades et les consulats étrangers des ressortissants étrangers qui ont contacté des cas positifs par le SRAS-CoV-2. Nguyên Duc Chung a aussi appelé la population à appliquer les mesures de prévention.

Mardi 10 mars, 1.893 personnes qui ont été mises en quarantaine seront autorisées à rejoindre leur domicile, selon la Direction contre le COVID-19 de Hanoi. Et 28 Sud-Coréens mis en quarantaine dans la capitale seront rapatriés. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Une Le district montagneux de Huong Hoa, province de Quang Tri, au Centre, s’attèle à un projet de taille : devenir une terre de floriculture et attirer les touristes. Créer une "mini Dà Lat" en somme, un surnom dont on l’affuble déjà !