13/04/2020 22:26
Lundi matin 13 avril, lors de la réunion du Comité de direction de la prévention et de la lutte contre l'épidémie de COVID -19 de Hanoï, le président du Comité populaire municipal, Nguyên Duc Chung, a déclaré que 68% des cas de contamination au SARS-CoV-2 ne présentaient aucun symptôme avant d'être découverts.
>>COVID-19 : le Vietnam confirme deux nouveaux cas, le bilan passe à 262
>>Hanoï lance un hackathon pour lutter contre le coronavirus

Un point de contrôle d'une zone de quarantaine à Ha Lôi. Photo : VNA/CVN

Le président du Comité populaire municipal Nguyên Duc Chung a proposé de considérer le hameau de Ha Lôi comme l'hôpital Bach Mai miniature pour imposer un blocus. Tous les gens qui ont fréquenté  le hameau de Ha Lôi et le marché aux fleurs de Mê Linh à Hanoï depuis le 15 mars doivent déclarer leur état de santé et de se mettre en quarantaine à domicile pendant 14 jours.

Nguyên Duc Chung a demandé de prélever les échantillons des personnes qui a été en contact avec le cas du COVID-19 lié aux endroits susmentionnés. En outre, s'il y a des gens venant acheter des médicaments contre rhume, toux ou fièvre, toutes les pharmacies de cette localité doivent leur demander de déclarer leur état de santé et informer  l'établissement médical du quartier pour prélever des échantillons pour le test de COVID-19.

Pour empêcher le risque de propagation dans les établissements médicaux, le président du Comité populaire de Hanoï a demandé au Service de la santé d'élaborer un processus d'accueil et d'examen des patients.

Selon le directeur du Service de la santé de Hanoï, Nguyên Khac Hiên, au 13 avril, 10 nouveaux cas de contamination au COVID-19 ont été enregistrés dans le hameau de Ha Lôi, commune de Mê Linh. Le district de Mê Linh a proposé à la ville de prélever des échantillons de toutes les familles du hameau de Huu Tri, situé près du marché aux fleurs de Me Linh.

Concernant le 262e patient du COVID-19, le Comité de direction de la prévention et de la lutte contre l'épidémie de COVID -19 de la province de Bac Ninh (Nord) et les dirigeants de la compagnie Samsung Display se sont réunis dimanche soir 12 avril pour mener une enquête épidémiologique, identifier les personnes qui ont été en contact avec ce patient. Les deux parties collaboreront étroitement pour mettre en oeuvre des mesures de prévention et de lutte contre l'épidémie.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Les activités de divertissement nocturne seront rouvertes à Hôi An Un large éventail d'activités culturelles et artistiques dans le cadre du projet "Rue de nuit", lancé par le Centre municipal de la culture, des sports, de la radio et de la télévision de Hôi An dans la province de Quang Nam, a officiellement repris le week-end dernier.