18/06/2020 21:58
Hanoï vient de lancer un plan de promotion de l’industrie auxiliaire au service des secteurs appliquant de hautes technologies, du textile-habillement, du cuir et des chaussures. Le plan vise également à renforcer les chaînes d'approvisionnement industrielles dans la région économique clé du Nord.
>>L’industrie papetière s’en sort plutôt bien face au COVID-19
>>Hanoï compte 70 complexes industriels

Le parc industriel Thang Long, à Hanoï. 
Photo : TBTC/CVN

Hanoï veut avoir cette année 900 entreprises spécialisées dans l’industrie auxiliaire, dont 400 possédant des lignes de production et produits conformes aux normes internationales  capables de participer aux chaînes d'approvisionnement des groupes multinationaux au Vietnam.

D’ici fin 2020, l’industrie auxiliaire devrait représenter environ 18% de la production du secteur manufacturier de Hanoï. L’indice de développement des technologies de l’industrie auxiliaire devrait augmenter de plus de 12%, contribuant à l’objectif de 8,6% à 9% du taux de croissance économique municipal durant la période 2016-2020.

La ville prévoit d’organiser une foire commerciale internationale et une exposition sur l’industrie auxiliaire cette année, mettant en vedette non seulement des entreprises nationales mais aussi des producteurs étrangers du Japon, de Taïwan (Chine), de Hong Kong (Chine) et de Thaïlande.

L'objectif est de connecter les fabricants locaux de composants, pièces et produits semi-finis avec des partenaires étrangers ainsi que d'améliorer leurs chances de faire partie des chaînes d'approvisionnement mondiales.

Un séminaire international se tiendra en marge de l'événement, réunissant décideurs politiques, chefs d'entreprise et experts en industrie auxiliaire.

Par ailleurs, les autorités municipales offriront une formation sur la gouvernance d'entreprise et la gestion de la production aux cadres supérieurs des entreprises locales spécialisées dans l'industrie auxiliaire et leur fournira des informations mises à jour sur les politiques et les marchés pertinents au pays et à l'étranger.

Ils soutiendront également les entreprises dans la recherche et le développement, dans le transfert de technologies et l'innovation, et enverra des spécialistes aux entreprises pour les aider à recevoir les transferts de technologie et à acheter droits d'auteur et brevets.

Sans le développement de l’industrie auxiliaire, le Vietnam ne pourra pas devenir un pays industrialisé. Aussi, le gouvernement a-t-il décidé d’accorder à ce secteur des priorités via des politiques plus rationnelles.

À présent, le taux de localisation se chiffre à 40-45% dans les secteurs de la confection, du cuir et de la chaussure, à 10-20% pour la production et la fabrication de voitures à neuf sièges, et à 15% en électronique et informatique.

Le Vietnam s’est fixé pour objectif de développer des produits industriels hautement compétitifs, satisfaisant 45% de la demande de fabrication et de consommation nationales, ce qui représente près de 11% de la valeur de production industrielle. Il faudrait alors un millier d’entreprises capables de fournir des produits aux entreprises et sociétés multinationales à l’échelle nationale.

D’ici 2030, les produits de l’industrie auxiliaire devraient répondre à 70% de la demande de production et de consommation nationales, soit environ 14% de la valeur de production industrielle, alors que près de 2.000 entreprises fourniront des produits à des sociétés de montage et à des multinationales à travers le pays.

Si à ce jour, l’industrie auxiliaire au Vietnam reste faible, elle dispose néanmoins d’atouts non négligeables pour prospérer rapidement: main-d’œuvre  abondante et réformes institutionnelles engagées qui profiteront généreusement aux investisseurs.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a exhorté les entreprises à accorder plus d’attention à la recherche et au développement. D’après lui, le ministère du Plan et de l’Investissement et celui des Finances devraient allouer des capitaux à la construction de trois centres techniques d’appui au développement de l’industrie auxiliaire nationale, notamment dans les secteurs automobile, mécanique, électrique et des hautes technologies.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Les activités de divertissement nocturne seront rouvertes à Hôi An Un large éventail d'activités culturelles et artistiques dans le cadre du projet "Rue de nuit", lancé par le Centre municipal de la culture, des sports, de la radio et de la télévision de Hôi An dans la province de Quang Nam, a officiellement repris le week-end dernier.