11/01/2019 00:23
La capitale Hanoï privilégiera l’application des technologies japonaises pour les projets de construction de nouvelles zones de traitement de déchets, a déclaré le président du Comité populaire municipal Nguyên Duc Chung.

Le responsable de Hanoï a reçu le 10 janvier le vice-ministre japonais de l'Environnement, Takaaiki Katsumata, pour discuter des solutions à la pollution environnementale, du traitement des eaux usées et des déchets, ainsi que de la construction d'usines d'incinération d’ordures.

Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung (droite), a reçu le 10 janvier le vice-ministre japonais de l'Environnement, Takaaiki Katsumata.
Photo: Lâm Khanh/VNA/CVN

Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, a indiqué que la ville avait mis en service en mai 2017 sa première usine de transformation de déchets industriels en énergie situé au sein du complexe de traitement des déchets Nam Son (district de Soc Son). Dotée de technologies japonaises modernes, l’usine a une capacité de traitement journalière de 75 tonnes. Cependant, toutes les ordures ménagères de la ville sont enterrées dans des sites d'enfouissement. Le traitement des déchets, des eaux usées, et de la pollution de l’environnement constitue un grand défi que la ville doit surmonter, a-t-il estimé

Le ministère japonais de l'Environnement, en coordination avec son homologue vietnamien, organisera la Semaine de l’environnement Vietnam - Japon la semaine prochaine, a fait savoir le vice-ministre japonais Takaaiki Katsumata.

L’événement comprendra des colloques et tables-rondes visant à présenter des technologies japonaises au Vietnam, ainsi que la promotion de l’investissement, la connexion des entreprises opérant dans des pays intéressés par ce domaine.

Actuellement, le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l'Environnement intensifie sa coopération avec le Japon dans le domaine de la gestion et du traitement des déchets. Un comité chargé de la gestion et du traitement des déchets sera crée dans le cadre de la "Semaine de l'environnement Vietnam - Japon", a précisé le vice-ministre Takaaiki Katsumata. Selon lui, son ministère et la ville de Hanoï ont mené une coopération efficace au cours des dernières années. Ainsi, un programme présentant les activités de coopération entre les deux parties sera également prévu dans le cadre de la Semaine de l’environnement Vietnam - Japon.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Un village montagnard et ses bambous géants à Quang Nam Nichée sur la montagne de Ngok Cung, province de Quang Nam, la "gigantesque bambouseraie" ne s’est faite connaître que ces derniers temps. Un petit miracle bien défendu par les autochtones.