13/04/2020 23:21
L'Union de la jeunesse Hô Chi Minh de Hanoï a présenté lundi 13 avril en ligne la "Campagne de 10.000 emplois pour la communauté - lutte contre le chômage au cours de la saison épidémique".
>>COVID-19 : des enseignants étrangers poussés au chômage technique
>>Des milliers travailleurs risquent de perdre leur travail

Lors de la présentation en ligne le 13 avril à Hanoï. Photo : VNA/CVN

Le programme de la "Campagne de 10.000 emplois pour la communauté - lutte contre le chômage au cours de la saison épidémique" est organisé par l'Union de la jeunesse Hô Chi Minh de Hanoï, en collaboration avec l’Association des étudiants de Hanoï, l'Union des jeunes de Hanoï et des organisations telles que Global Shapers de Hanoï, Global Shapers de Hô Chi Minh-Ville, Canavi, Accesstrade, G.A.P Institute.

Face à l'impact de l'épidémie de COVID-19, les petites et moyennes entreprises doivent suspendre temporairement leurs opérations, qui entraînent des pertes d'emplois pour des jeunes et des étudiants.

Pour les aider, l'Union de la jeunesse Hô Chi Minh de Hanoï se mettra en contact avec des partenaires et des employeurs pour fournir des informations sur les emplois disponibles post-COVID-19. Le comité d'organisation s'attend à ce que ce programme sans but lucratif aide de nombreux travailleurs dans le besoin à travers le pays et propage un message positif auprès de la communauté.

Dans le cadre du programme, l'Union de la jeunesse Hô Chi Minh de Hanoï a également commencé la distribution de 8.000 repas chaque jour aux étudiants, travailleurs et autres personnes en difficulté. La campagne se déroule du lundi 13 au jeudi 30 avril.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.