04/07/2013 17:00
Le président du Comité populaire de Hanoi, Nguyên Thê Thao, a ordonné le 3 juillet aux services concernés et à la Compagnie des services et du transport de Hanoi (Transerco) de prendre des mesures d'urgence pour réduire les graves accidents de la route.

Il faut prendre des mesures d'urgence pour réduire les graves accidents de la route à Hanoi. Photo : Internet/CVN


Nguyên Thê Thao a demandé au Service municipal des transports et à la Police de Hanoi d'inspecter et de punir sévèrement les fonctionnaires et le personnel chargé des transports publics qui violent délibérément les règlements dans l'exercice de leur mission de service public.

Ledit Service veut également effectuer des inspections dans les entreprises de transport, les gares, les établissements de formation des conducteurs, ceux de délivrance des permis de conduire, ainsi que les centres d'immatriculation.

En outre, la Police de Hanoi devrait renforcer ses patrouilles sur les lignes de bus et sanctionner les infractions.

La Transerco devra procéder régulièrement à des contrôles techniques des véhicules et de la santé des chauffeurs de bus.

Depuis le début de l’année, Hanoi a compté 300 graves accidents de la route, provoquant 316 morts. Le nombre d'accidents et de victimes a effectivement diminué, mais reste toujours à un niveau élevé.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.