03/11/2021 18:30
Le Comité du Parti de Hanoï a récemment mis en place plusieurs programmes en vue de moderniser la capitale. L'objectif est d'en faire une ville conviviale, adaptée aux exigences et besoins contemporains et d'améliorer le niveau de vie de ses habitants.
>>Hanoï s'engage à créer de meilleures conditions aux investissements étrangers
>>Hanoï et la BM coopèrent pour la promotion du développement durable de la capitale

Vue aérienne de l'axe périphérique 3 de Hanoï.
Photo : Huy Hùng/VNA/CVN

Au cours du dernier quinquennat 2015-2020, le PIB de la capitale a augmenté de 7,39%, soit un taux de croissance supérieur à celui enregistré au titre de la période 2010-2015. En 2020, le PIB de Hanoï était de 45 milliards d'USD tandis que le revenu annuel moyen par habitant s’élevait à 5.700 USD, soit 1,5 fois de plus qu’en 2015 et 1,8 fois de plus que le niveau national.

La proportion des secteurs secondaire et tertiaire a augmenté et Hanoï entend désormais développer ses infrastructures routières, poursuivre la dématérialisation des formalités administratives et accélérer le processus d’instauration de la nouvelle ruralité. Afin de faciliter la circulation dans la capitale, cinq grands projets d’infrastructures de transport seront bientôt mis en service et notamment la construction de la ceinture 2 comme l’indique Nguyên Manh Hùng, directeur du comité de gestion des projets de l’arrondissement de Hai Bà Trung.

"La ceinture 2 jouera un rôle vraiment important pour le développement de notre arrondissement en particulier et de la ville en général. Nous avons déjà terminé les formalités concernant la libération des terrains", a-t-il souligné.

Soucieuses de réduire les inégalités sociales entre les zones rurales et urbaines, les autorités municipales ont débloqué, depuis cinq ans, près de 790 millions d'USD aux fins de réaliser le programme concernant la nouvelle ruralité. Dans ce cadre, elles se sont employées à restructurer l’activité agricole, développer l’industrie, accroître la  compétitivité des exploitations, et à regrouper les petites parcelles en de plus grandes superficies.

La physionomie des campagnes de Hanoï a fondamentalement changé.

Hanoï s’efforce de simplifier les procédures administratives.
Photo : VNA/CVN

À ce jour, Hanoï compte 368 communes néo-rurales sur la totalité de ses 382 communes. Dix districts sont aux normes de la nouvelle ruralité. Le revenu annuel moyen par habitant résidant en milieu rural est  de 2.400 USD. Pham Hai Hoa, présidente de l’Association des agriculteurs de Hanoï, salue les efforts conjugués des autorités et de la population.

"La ville compte 783 associations d’agriculteurs qui regroupent 23.000 personnes. 876 projets destinés à protéger l’environnement rural et à aider les agriculteurs à développer leurs activités économiques ont été mis en œuvre", a-t-elle précisé.

Hanoï a également modernisé son administration et opté pour la numérisation de ses services publics. Aujourd’hui, plus de 1.500 démarches administratives peuvent être réalisées en ligne. Le guichet unique électronique a permis de raccourcir les délais de traitement des formalités. Les secteurs sanitaire et éducatif se partagent une base de données. Hô Van Lâm, qui habite l’arrondissement de Long Biên, apprécie beaucoup ces changements.

"Les formalités ont été simplifiées. Les fonctionnaires sont très dévoués. Ils nous aident dans toutes les démarches", a-t-il expliqué.

Les progrès observés à Hanoï dans de nombreux domaines pendant la période 2016-2020 sont un tremplin formidable pour réussir les objectifs de développement socio-économique 2021-2025.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.