19/05/2018 22:09
La capitale Hanoï est très belle. Aux yeux des visiteurs étrangers, elle n’est pas seulement une destination touristique, mais aussi un lieu qui leur laisse des impressions particulières.
>>Séminaire "La photographie avec la préservation des patrimoines de Thang Long - Hanoï"
>>Installation : "Le sourire de la mutation" en exposition à Hanoï

Visiteurs à la Maison centrale de Hanoï.

La vendeuse ambulante avec sa palanche transportant aux deux bouts des produits agricoles. Des vélos chargés de fleurs. Des rues pleines de feuilles mortes. Le rythme de vie de Hanoï touche le cœur des visiteurs étranger.

En mai, les rues de Hanoï semblent rayonnées avec le rouge des fleurs de flamboyants et le violet des fleurs des lilas des Indes. Malgré la canicule qui commence, le touriste américain J. Andrew parcourt toujours les rues de la capitale vietnamienne. C’est la première fois qu’il y est venu. Hanoï est le dernière étape de sa découverte du Vietnam. Nous l’avons rencontré à l’exposition intitulée ''Pieds nus, volonté de fer'' à la Maison centrale de Hanoï quand il regardait attentivement les objets souvenirs des soldats vietnamiens.

''J’aime votre capitale. À travers la visite de l’exposition +Pieds nus, volonté de fer+ et de la Maison centrale, j’admire l’histoire héroïque du peuple vietnamien et son esprit indomptable'', a confié Andrew.

Bien qu’il ne puisse pas rester plus longtemps au Vietnam avec ce voyage, il souhaite vivement y revenir bientôt avec ses proches.

Le touriste américain J. Andrew à l’exposition ''Pieds nus, volonté de fer'' à la Maison centrale de Hanoï.

Pour la jeune fille allemande Lina Schuh et le jeune sud-coréen Do Yoo Won, Hanoï est le cœur, le rêve et l’aspiration.

Étant une jeune fille dynamique et optimiste, Lina a voyagé à Hanoï en 2016 et a décidé d’y rester pour poursuivre sa passion avec les produits artisanaux vietnamiens. Elle y est retournée en août dernier et travaillait pour le projet Zó Project, visant à honorer le métier de la production du papier ''do'' traditionnel du Vietnam (papier rhamnoneuron).

Lina souhaite transmettre ses inspirations aux jeunes vietnamiens, pour que ceux-ci comprennent que tous les objets qui semblent ordinaires possèdent pourtant des valeurs particulières. Les produits artisanaux traditionnels comme le papier ''do'' recèlent de grandes valeurs historiques et culturelles, étant ainsi un trésor à préserver.

L’histoire et la culture de Thang Long de Hanoï lui ont réservé de bonnes découvertes, la passion et des sentiments profonds pour lesquels elle souhaite s’y attacher.

Quant à Yoo Won, il est venu à Hanoï il y a trois ans. Après ce voyage, il a eu l’occasion de retourner à Hanoï pour étudier en tant qu’étudiant. Durant deux années d’études à Hanoï, il a bien intégré la vie au Vietnam et l’aime bien. Après la fin de ses études, il est rentré chez lui en République de Corée, mais il se sent avoir un lien particulier à Hanoï. ''Je suis vraiment impressionné par Hanoï, Hanoï me manque beaucoup et je souhaite y retourner. C’est la raison pour laquelle j’y suis retourné''. En juillet dernier, Yoo Won a décidé d’y retourné pour travailler à long terme à Hanoï et a commencé à réaliser son rêve, c’est d’apporter la gastronomie sud-coréenne aux Hanoïens.

Chaque visiteurs étranger a ses bonnes impressions sur Hanoï, une capitale ancienne et paisible, avec une belle culture, une gastronomie originale, l’hospitalité et l’amabilité de ses habitants.
 
NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Promotion du tourisme vietnamien en Australie et en Nouvelle-Zélande Une délégation de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam conduite par son chef Nguyên Van Tuân, a organisé mercredi soir 15 août à Sydney un programme de promotion du tourisme vietnamien.