18/07/2019 16:10
Il y a 20 ans, le 16 juillet 1999, l’UNESCO a attribué à Hanoï, la capitale du Vietnam, le titre de "Ville pour la paix". C’est la seule ville de la région Asie-Pacifique à avoir reçu cette distinction.
>>Hanoï, ville en paix depuis 20 ans déjà
>>Hanoï célèbre les 20 ans de sa reconnaissance en tant que ''Ville pour la paix''

Vue aérienne du lac Hoàn Kiêm, au cœur de Hanoï.
Photo: Trong Dat/VNA/CVN

Avant de devenir la ville pour la paix, Hanoï était la capitale d’un pays ravagé par des guerres successives, fait remarquer le professeur Nguyên Quang Ngoc, directeur de l’Institut de vietnamologie à l’Université nationale de Hanoï.

"Je ne sais plus combien de fois Hanoï a été prise pour cible. Malgré toutes les atrocités perpétrées ici, la vie a repris le dessus à chaque fois, dit-il. À chaque fois, les Hanoïens ont réussi à reconstruire la ville et à faire de la capitale un centre politique, économique et culturel de la région".

Depuis les années 2000, la mégapole hanoïenne s’est beaucoup agrandie. La capitale adopte une nouvelle allure: les gratte-ciel, centres commerciaux et boutiques modernes cohabitent avec les anciennes pagodes, résidences pluriséculaires ou autres patrimoines architecturaux.

Rory Linnane, un Anglais, a déjà visité la capitale vietnamienne plusieurs fois. Il est attiré par le charme de la ville, ses valeurs traditionnelles et l’hospitalité des citadins.

"Hanoï est une destination merveilleuse pour tout. Les gens sont hyper sympas et son environnement pacifique est idéal pour accueillir les grands événements internationaux".

Et effectivement, Hanoï a accueilli beaucoup d’événements culturels et politiques importants, dont la deuxième rencontre entre le président américain Donald Trump et le président de la République populaire démocratique de Corée, Kim Jong Un. Ce n’est pas par hasard que la ville pour la paix a été choisie. Le Professeur Duong Van Quang explique: "Hanoï est le symbole de la paix. Elle illustre la réconciliation et la volonté de coopération. C’est le message porteur de cet événement. Par ailleurs, le fait que Hanoï ait été élue pour organiser ce sommet si important traduit le prestige en augmentation continue du Vietnam sur la scène internationale".

"Ville pour la paix", ce titre est une fierté non seulement pour Hanoï mais pour tout le pays. La paix est une aspiration de l’Humanité, même si paradoxalement, le monde reste encore marqué par des conflits et des guerres atroces. La Constitution de l’UNESCO écrit: "Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes et des femmes, c’est dans l’esprit des hommes et des femmes que doivent être élevées les défenses de la paix".

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

L'ancienne citadelle de Quang Tri, un site du tourisme de mémoire Située sur les rives de la rivière Thach Han, la citadelle de Quang Tri est connue pour avoir été le théâtre de bombardements acharnés pendant la guerre américaine au Vietnam. Elle attire de plus en plus de visiteurs dont les anciens combattants et leurs proches.