10/06/2018 15:36
La petite bibliothèque de la rue Xuân La, dans l’arrondissement de Tây Hô (Hanoï), devient le rendez-vous des amateurs de lecture. Tout le monde peut y emprunter des livres et lire gratuitement.
>>Les livres vietnamiens pour la jeunesse font recette
>>Semaine du livre littéraire européen 2018 à Hô Chi Minh-Ville
>>La Journée du livre 2018 célébrée avec faste au Vietnam

La bibliothèque Bfree est le rendez-vous de nombreux élèves hanoïens.
Photo: Phuong Chinh/CVN

Surnommée Bfree (Book for free), la petite bibliothèque a été créée par Nguyên Truong Giang, né en 1991, employé au Musée d’histoire militaire du Vietnam.

Bfree est entièrement en libre-service. Les lecteurs y viennent, allument les lumières et les ventilateurs, ils inscrivent eux-mêmes dans le cahier les livres qu’ils lisent ou qu’ils empruntent. Après avoir fini leur lecture, ils remettent en place les livres et éteignent les lumières. S’ils ont du temps libre, les visiteurs peuvent arroser les plantes ou nettoyer la bibliothèque.

Nguyên Truong Giang nous informe que Bfree totalise actuellement près d’un millier de livres, surtout dans les domaines historique et scientifique et compte de nombreux romans. Elle accueille une quarantaine de lecteurs par jour.

L’esprit du partage

Bfree compte actuellement près d’un millier de livres. Photo: Archives/CVN

Et d’ajouter que la vitalité de son établissement ne dépend pas seulement des livres, mais surtout de l’esprit de partage des lecteurs et des collaborateurs qui offrent leurs "trésors intellectuels" à Bfree.

D’après ce jeune homme, Bfree signifie "Book for free" (Livre gratuit). "Ce nom inspire la liberté, nous accueillons tout le monde, essentiellement les plus jeunes qui se passionnent pour la lecture", assure-t-il.

La bibliothèque attire effectivement un grand nombre d’élèves de primaire. "J’aime lire les livres à Bfree. J’y ai lu presque tous les ouvrages pour enfants. C’est amusant et libre d’accès", dit en souriant Gia Bao, une élève de l’école primaire Nghia Tân, dans l’arrondissement de Câu Giây.

Nguyên Truong Giang raconte qu’il se passionne dès l’enfance pour la lecture et qu’il rêvait déjà de créer sa propre petite bibliothèque. Il était également membre du projet "Sach 100" où il s’est formé à la gestion d’une bibliothèque gratuite.

En juillet 2014, Giang a fondé sa propre bibliothèque appelée "Sach và ban" (Les livres et toi). "Au départ, j’étais seul, je n’avais pas d’argent et je ne possédais qu’une cinquantaine de livres, se souvient-il. Le soir, je traitais les inscriptions en ligne, j’apportais ensuite les livres au domicile des lecteurs avant de partir au bureau".

Cependant, rencontrant de trop nombreuses difficultés, Giang a dû fermer son établissement au bout de seulement six mois. Par hasard, Giang a rencontré Nguyên Quôc Chiên, leur passion commune pour la lecture leur permet de devenir des amis proches. Suivant l’initiative de Quôc Chiên, en juillet 2016, Giang décide de déménager "Sach và ban" à Tây Hô et de l’appeler Bfree. Actuellement, Giang et Chiên gèrent la bibliothèque ensemble. "Nous souhaitons créer un espace intime de rencontre entre les lecteurs et les livres", partage Nguyên Quôc Chiên.

Hoàng Phuong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un mois destiné aux artistes français au Vietnam

Politiques de visa touristique de Dà Nang Les politiques de visas touristiques permettent de créer de bonnes conditions pour les visiteurs internationaux désireux de venir au Vietnam en général et à Dà Nang en particulier.