11/06/2019 12:05
Le Comité de direction des mouvements de don de sang de Hanoï a organisé, le 10 juin à l’Institut d'hématologie et de transfusion sanguine, une cérémonie pour honorer les donneurs de sang exemplaires en 2019 de la ville.
>>Honorer 100 donneurs de sang exemplaires
>>Don de sang en l’honneur de la Journée internationale Nelson Mandela
>>Don de sang en l’honneur de la Journée internationale Nelson Mandela

Cérémonie pour honorer les donneurs de sang exemplaires en 2019 de Hanoï, le 10 juin à la capitale. Photo: Thanh Tùng/VNA/CVN

Il a lancé le même jour le programme "Gouttes de sang d’été 2019", à l’occasion de la Journée mondiale du donneur de sang (14 juin). Portant le slogan "Du sang sécurisé pour tous", l’édition 2019 de la Journée mondiale du donneur de sang permet de remercier les donneurs de sang volontaires, bénévoles, du geste salvateur qu’ils font en donnant leur sang, et de sensibiliser l’opinion à la nécessité de dons de sang réguliers pour assurer la qualité, la sécurité et la disponibilité de sang et de produits sanguins pour les patients qui en ont besoin.

Selon Nguyên Sy Truong, président de la Croix-Rouge municipale, en 2018, la capitale a reçu plus de 223.000 unités de sang consacrées par des donneurs volontaires qui ont représenté plus de 2,6% de la population. Au cours du premier semestre 2019, Hanoï a collecté 120.000 unités de sang, soit 58% du plan fixé.

Lors de la cérémonie, le comité central de la Croix-Rouge vietnamienne a remis le satisfecit à 25 familles et 10 individus ayant eu des contributions importantes à des mouvements de don de sang de Hanoï. Le Comité populaire de Hanoï a également remis le satisfecit à cinq familles et cinq individus. Par ailleurs, une soixantaine d’autres se sont vu attribuer le satisfecit du Comité de direction des mouvements de don de sang de Hanoï.

Depuis une vingtaine d’années, des dizaines de millions de personnes ont donné du sang. Selon l’Institut d’hématologie et de transfusion sanguine, en 2018, le pays a mobilisé 1,4 million d'unités de sang, dont 98,3% provenaient de donneurs de sang volontaires.

De nombreux mouvements ont été lancés depuis le début de l’année rassemblant des milliers de donneurs de sang. L’un des plus importants évènements était  "Dimanche rouge" qui a eu lieu le 13 janvier, dans un grand nombre de provinces et de villes dans l’ensemble du pays.

Des donneurs participant à la fête "Gouttes de sang d'été 2019".
Photo: Thanh TùngVNA/CVN

Le programme "Dimanche rouge" 2019 a été organisé à l’échelle nationale par le journal Tiên Phong, en coopération avec le Comité national de la sécurité de la circulation, l’Institut national d’hématologie et de transfusion sanguine, le Comité de pilotage de la mobilisation pour le don du sang volontaire, ainsi que les sections de l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh de nombreuses villes et provinces.

À Dà Nang, l’événement a réuni plus de 1.000 jeunes qui ont donné 600 unités de sang. À cette occasion, l’antenne municipale de l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh a honoré 35 collectifs exemplaires dans ce mouvement. "Je suis très heureux de participer au don de sang car je peux ainsi sauver des patients. J’espère que d’autres jeunes feront de même", a dit Duong Hoàn Vu, qui habitait l’arrondissement de Hai Châu et qui a figuré parmi les jeunes honorés.

À Hô Chi Minh-ville, plus de 3.000 étudiants, enseignants et travailleurs de la mégapole du Sud ont participé à l’événement et donné plus de 6.000 unités de sang. "C’est la troisième fois que je donne mon sang. À mon avis, c’est un geste très significatif. Je constate qu’il y a de plus en plus d’étudiants de mon université mais aussi d’autres établissements qui font comme moi", a dit Lê Quôc Huong, étudiant de l’Université Van Hiên.

Ce programme a eu également lieu à Bac Giang, qui s’est efforcée de collecter 3.000 unités de sang. Il a continué jusqu’à la fin de janvier à 70 lieux dans l’ensemble du pays. Le programme aurait dû permettre de collecter 45.000 ou 50.000 unités de sang, soit 50% de la demande en la matière à l’occasion du Têt.

Lancé en 2009, le programme "Dimanche rouge" est un événement annuel d’envergure nationale. En 2018, il a été organisé dans 31 villes et provinces et a permis de recueillir 47.000 unités de sang.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ha Long, une ville sans tabac Il y a dix ans, Ha Long, la station balnéaire mondialement connue pour l’exceptionnelle beauté de sa baie, interdisait de fumer dans les sites touristiques, les plages et les hôtels locaux pour promouvoir un tourisme-santé.