09/09/2016 16:25
La table ronde « Hanoi, future métropole – rupture de l’intégration urbaine des villages » a été organisée le soir du 8 septembre à l’Espace, à Hanoi.
>>Pour promouvoir l'image du Vietnam et de Hanoï dans le monde

Au fil des siècles, la ville s’est constituée sur un dense substrat de villages.
Photo : Thanh Tùng/VNA/CVN

Des scientifiques vietnamiens et français ont discuté des résultats du projet d’étude « Hanoi, future métropole – rupture de l’intégration urbaine des villages », lesquels ont été publiés dans un livre du même nom.

À partir d’un riche corpus de cartes et d’études de terrain, cet ouvrage montre comment l’urbanisation des terroirs est confrontée à l’urbanisation « par le haut », la métropolisation. Combinant les approches disciplinaires à plusieurs échelles spatiales et sociales dans une perspective dynamique, il permet de mesurer l’impact des grands projets de développement urbain sur la vie des villages intégrés dans la fabrique de la ville, et de replacer la strate villageoise périurbaine comme acteur à part entière de la diversité sociodémographique de cette métropole en formation.

Installé dans « le coude du fleuve Rouge », Hanoi compte parmi les plus anciennes capitales d’Asie du Sud-Est. Au fil des siècles, la ville s’est constituée sur un dense substrat de villages. Avec l’ouverture économique des années 1980, Hanoi rencontre de nombreux blocages pour s’étendre : l’absence d’un réel marché foncier, des densités très élevées, une politique d’autosuffisance alimentaire qui limite les expropriations et la contrainte hydraulique de ce delta très vulnérable.

Depuis le début du nouveau millénaire, le changement de vitesse opéré par l’État et les promoteurs immobiliers dans la construction et la planification de la province-capitale pose le problème de l’intégration des villages qui s’urbanisent in situ, du maintien d’une ceinture verte et de la protection contre les inondations. La fusion ville-campagne, qui a toujours fait la spécificité du delta du fleuve Rouge, semble remise en cause.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le "bain de feu" des Dao rouges pour accueillir le Nouvel An lunaire

Lai Châu séduit les touristes par ses festivités culturelles La province de Lai Châu (Nord-Ouest) abrite une bonne vingtaine d’ethnies. La beauté de ses vallées montagneuses, l’originalité de sa cuisine et la diversité de ses fêtes traditionnelles font de cette région l’une des plus originales du Vietnam.