19/09/2015 13:32
Le Comité populaire de Hanoi vient de publier une liste des 11 projets faisant appel aux capitaux. Il s’agit de projets d’envergure relevant principalement des secteurs de l’industrie, du commerce, des services, des infrastructures techniques et urbaines.
Selon le projet d’aménagement de Hanoi pour 2030 et sa vision pour 2050, la capitale poursuit son orientation vers un développement durable en devenant une ville verte, aux belles traditions culturelles, civilisée et moderne. Elle comprendra un centre-ville, cinq cités satellites et trois bourgs écologiques intégrés dans un réseau de communication et de transport public.

Dans les temps à venir, le Centre de promotion de l’investissement, du commerce et du tourisme de Hanoi fera tout son possible pour aider les entreprises à régler leurs difficultés en termes de promotion de l’investissement, a déclaré son directeur Nguyên Gia Phuong.

La capitale est actuellement la 3e des 63 villes et provinces du pays en matière d’attraction de l’investissement direct étranger. Photo : Danh Lam/VNA/CVN

Le président du Comité populaire de Hanoi, Nguyên Thê Thao, souligne que Hanoi privilégiera la création de nouveaux emplois, la promotion des exportations, la formation de main-d’œuvre et l’attraction de l’investissement en tous domaines pour accélérer le transfert de technologies, en particulier de hautes technologies.

La capitale est actuellement la 3e des 63 villes et provinces du pays en matière d’attrait de l’investissement direct étranger (IDE). Fin juillet 2015, la ville recensait 3.300 projets représentant 26,5 milliards de dollars de capitaux enregistrés. Elle encourage et accorde des priorités aux investissements domestiques comme étrangers dans des secteurs comme les biotechnologies, les industries des hautes technologies, l’industrie auxiliaire, les infrastructures de base.

Ce premier semestre, la capitale a reçu 213 projets étrangers dans les technologies de l’information et des communications qui représentent 5 millions de dollars. Le Japon est en première place avec neuf projets, suivi par la République de Corée avec trois. Par ailleurs, avec les projets déjà opérationnels ayant augmenté leur investissement initial durant cette même période, l’IDE dans ce secteur s’élève à plus de 64 millions de dollars, soit une très forte croissance de 93% sur un an.

Bon spectaculaire de l’investissement étranger

Il y a eu en effet un bond spectaculaire de l’IDE au Vietnam pendant ces huit premiers mois de l’année. Selon le Département de l’investissement étranger (ministère du Plan et de l’Investissement), au 20 août, 1.219 nouveaux projets totalisant 7,87 milliards de dollars (+8,7%) et 389 augmentant leur investissement pour 5,46 milliards (+82,8%) ont été réalisés au Vietnam, établissant un total de 13,33 milliards de dollars, pour une progression de 30,4% sur un an.

Cette évolution est due au fait qu’en août, la province de Bac Ninh a accordé la licence d’investissement au projet Samsung Display de 3 milliards de dollars. Samsung Display a investi un milliard dans cette localité en 2014 et y consacre 3 milliards de plus pour l’agrandissement de son usine d’écrans de nouvelle génération pour terminaux mobiles.

Outre le décaissement positif de l’IDE lors de ces huit mois - 8,5 milliards de dollars pour une hausse de 7,6%, la forte augmentation du nombre de nouveaux projets nouveaux ou de développement de projets existant montre que l’environnement d’investissement au Vietnam présente des signes d’amélioration, et que la confiance des investisseurs augmente de façon constante.

L'usine de Samsung à Bac Ninh. Photo : VNA/CVN

On peut affirmer que le Vietnam est toujours retenu par les investisseurs étrangers comme «un lieu de production». L’implantation de Samsung pour un coût de 14,2 milliards de dollars, de LG, de Microsoft, sans oublier l’engagement d’investir 500 millions de l’entreprise américaine Jabil, a contribué grandement à l’affirmer.

Selon un sondage réalisé à la mi-août par Cushman &Wakefield, un géant mondial de l’immobilier, le Vietnam a continué de progresser pour devenir la destination idéale des industries manufacturières après être arrivé en tête du classement suivant l’«indice de développement» des pays émergents dans le secteur de la fabrication (Growth Index).

D’après Cushman & Wakefield, la croissance du marché de détail au Vietnam continue d’offrir de nombreuses opportunités. «Ce classement reflète les avantages du Vietnam en termes de coûts de production, en comparaison de la Chine, par exemple, où ils augmentent. Dans l’avenir, grâce à l’accord de partenariat transpacifique, la fiscalité sera réduite et de nouvelles normes seront appliquées, permettant d’améliorer la chaîne d’approvisionnement, de créer un meilleur cadre à la propriété intellectuelle comme de meilleures ressources humaines. Cela contribuera à augmenter encore l’attrait du Vietnam», a déclaré Alex Crane, directeur général de Cushman & Wakefield Vietnam.               

Thê Linh/CVN
 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.