13/06/2020 09:38
Lors d’une réunion virtuelle du Conseil de sécurité de l'ONU le 12 juin, le Vietnam et l’Indonésie ont souligné la nécessité de résoudre les causes racines de l’instabilité de la sécurité en Afrique centrale à travers les mesures intégrales et durables.
>>Dans plusieurs pays d'Afrique centrale, le masque devient obligatoire
>>L'Afrique du Sud ordonne le confinement, couvre-feu au Sénégal et en Côte d'Ivoire
>>Vietnam et Indonésie ouvriront une ligne aérienne directe Hanoi-Jakarta
>>Coopération Hanoi - Jakarta pour un développement prospère

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission du Vietnam auprès des Nations unies.
Photo : VNA/CVN

Au nom du Vietnam et de l’Indonésie, l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission du Vietnam auprès des Nations unies, a déclaré saluer les efforts des pays en Afrique centrale pour garantir la sécurité et la stabilité dans la région, promouvoir les relations de voisinage. Il s’est ensuite déclaré préoccupé par l’instabilité continue dans cette région en raison des activités des groupes armés, du trafic illégal de ressources naturelles, du changement climatique, des impacts d’épidémies dont le COVID-19.

L’ambassadeur Dang Dinh Quy a insisté sur la nécessité de renforcer la coopération et la réconciliation, de résoudre les défis imposés par les groupes armés et la criminalité transnationale, de créer des conditions propices au développement des pays d’Afrique centrale. Il a souligné l’importance de la coopération régionale et déclaré soutenir les contributions de l’Union africaine et de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale à la promotion d’un environnement stable et développé pour les habitants des pays d’Afrique centrale. 

Selon le diplomate vietnamien, plusieurs pays membres de l’ASEAN, dont le Vietnam et l’Indonésie, contribuent activement au maintien de la paix et de la sécurité internationale en Afrique centrale en envoyant des forces à des opérations de maintien de la paix de l’ONU dans cette région.

Lors de la réunion, les membres du Conseil de sécurité ont partagé leurs préoccupations sur les défis de sécurité, les difficultés socio-économiques et la question humanitaire en Afrique centrale. Ils ont affirmé la nécessité de garantir un environnement stable et favorable aux élections de plusieurs pays de la région. Ils se sont également engagés à être prêts à coopérer et à assister les pays d’Afrique centrale.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Thanh Hoa, une destination post-COVID sûre Après la distanciation sociale en raison de la pandémie de COVID-19, la province de Thanh Hoa a rouvert ses sites touristiques.