02/02/2021 13:16
Lors d’une séance de travail avec le Comité populaire de Hanoï, le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, a demandé aux autorités municipales d’élever le niveau de réponse au COVID-19.
>>Coronavirus : les bénévoles travaillent à la recherche des contacts
>>31 nouveaux cas enregistrés, dont un cas exogène
>>Hanoï devra achever le prélèvement d’échantillons cliniques avant le 4 février

Le ministre de la Santé souligne que Hanoï doit commencer immédiatement à mettre en place un hôpital de campagne, à établir un réseau de traitement.
Photo : VNA/CVN

Le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, a souligné le 1er février que face à un risque élevé d’infection au nouveau coronavirus, Hanoï devrait retracer et contrôler rapidement les cas F1 (personnes ayant eu directement un contact avec une personne infectée), F2 (personnes en contact avec un F1) et F3 (personnes en contact avec un F2).

Lors d’une séance de travail avec le Comité populaire de Hanoï, il a demandé aux autorités municipales d’élever le niveau de réponse au COVID-19, d'accélérer le prélèvement d’échantillons cliniques sur les personnes vivant dans les zones résidentielles touchées par le COVID-19, de mettre en quarantaine les zones résidentielles épidémiques.

Le confinement des zones résidentielles épidémiques ne sera que supprimé si les cas sont testés négatifs au coronavirus, a-t-il souligné.

Hanoï doit demander aux habitants de porter les masques de protection dans les lieux publics et de sanctionner tous les personnes violant les règles sanitaires pour endiguer la propagation du coronavirus.

Le ministère de la Santé est prêt à soutenir autant que possible Hanoï dans le traitement des patients du COVID-19, a-t-il déclaré, ajoutant que Hanoi doit commencer immédiatement à mettre en place un hôpital de campagne, à établir un réseau de traitement.

La capitale a recensé 19 cas de contaminations liées à la dernière flambée depuis le 27 janvier dernier, selon un rapport du Service municipal de la santé.

Face à cette situation, le Comité populaire de la ville a demandé à tous les écoles de fermer leur porte depuis le 1er février.

Les écoles sont autorisées de réactiver le système de prévention et de contrôle de l'épidémie COVID-19. L’enseignement en ligne est appliqué, en vue de ne pas interrompre l’apprentissage des élèves, d’assurer la sécurité des enseignants et élèves.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Quang Nam pourrait devenir la première localité du pays à appliquer le passeport vaccinal La province de Quang Nam au Centre a adressé au ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme une note officielle demandant la permission d’appliquer le passeport vaccinal. C’est ce qu’a fait savoir dimanche 18 avril Lê Tri Thanh, président du Comité populaire provincial. Si la demande est ratifiée, Quang Nam deviendra la première localité du pays à appliquer à titre expérimental le passeport vaccinal.