17/04/2020 12:40
Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, a signé le 16 avril, un document demandant de continuer de mettre en œuvre la directive N°16 sur la distanciation sociale, selon une décision du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.
>>Distanciation sociale : 12 localités continuent d'appliquer la directive 16
>>Le PM demande de ne pas relâcher les mesures de lutte anticoronavirus

Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung.
Photo: VNA/CVN

Mettant en œuvre la conclusion du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors de la réunion de la permanence du gouvernement sur la prévention et le contrôle du COVID-19, dans l’après-midi du jeudi 16 avril, le président du Comité populaire de Hanoï, chef du Comité de pilotage municipal de prévention et de contrôle de l’épidémie Nguyên Duc Chung a signé pour publication le document N° 1371/UBND-KGVX.

Ce document demande aux directeurs des Services et agences de la ville ; aux présidents des comités populaires des arrondissements, des districts, des villes; ainsi qu’aux chefs d'unités de la ville de continuer d'appliquer strictement la directive N° 16 du Premier ministre et les documents et directives de Hanoï sur la prévention et le contrôle du COVID-19 jusqu'au 22 avril.

Selon un rapport du Service de la santé de Hanoï, jusqu'au jeudi 16 avril, il y avait 114 cas dans toute la ville (51 cas ont été sortis de l'hôpital, 63 cas sont en cours de traitement). Parmi ceux-ci, 40 cas ont été détectés à l'aéroport ou dans des zones de quarantaine. Sur les 74 cas restants détectés dans la communauté, 13 étaient liés au foyer épidémique du village de Ha Lôi, commune Mê Linh, district Mê Linh.

74 cas positifs détectés dans la communauté

Ainsi, au cours des 40 derniers jours, Hanoï a eu 74 cas positifs détectés dans la communauté. C'est le résultat de la mise en œuvre drastique des orientations du Politburo, du Secrétariat, du gouvernement, du Premier ministre et du Comité de pilotage national de prénvention et de lutte contre le COVID-19. Dans les temps à venir, avec la forte participation de l'ensemble du système politique, en particulier la participation des populations, Hanoï maîtrisera l’épidémie. Cependant, il y a encore de nouveaux cas positifs liés à deux foyers épidémiques, à savoir l'hôpital Bach Mai et le village de Ha Lôi, en particulier le foyer du village de Ha Lôi qui connaît une évolution complexe et imprévisible.

Plus tôt, lors de la réunion du même jour du Comité de pilotage municipal pour la prévention et le contrôle du COVID-19, après avoir écouté les rapports du Service de la santé de Hanoï sur la situation et les avis des participants, le président du Comité populaire municipal a demandé de poursuivre la mise en œuvre de la prévention et de la lutte contre l’épidémie de manière "drastique, précise, rapide et décisive". Pour ce faire, il est nécessaire d’avoir la participation de l'ensemble du système politique, en particulier les habitants de la ville.

Nguyên Duc Chung a suggéré que les comités populaires des arrondissements, des districts, des villes, des communes, des quartiers et des bourgs continuent de bien respecter l'appel du Secrétaire général et président de la République ;  la direction du Secrétariat, du gouvernement, du Premier ministre, du Comité de pilotage national de prévention et de lutte contre le COVID-19, du Comité du Parti municipal, du Comité de pilotage municipal de prévention et de lutte contre le COVID-19. Dans l'immédiat, Hanoï continue de mettre en œuvre la directive N°16 du Premier ministre jusqu'au 22 avril, et en fonction de la situation réelle, la ville prendre une nouvelle instruction.

En même temps, les autorités à tous les niveaux doivent sensibiliser le public à l'évolution de la pandémie dans le monde, au Vietnam et à Hanoi, afin que les habitants connaissent correctement la situation et comprennent que le risque d'infection reste dans la localité. Les habitants doivent être conscients que la maîtrise de l’épidémie dépend du consensus de la population et de leur application stricte de la direction des autorités et des conseils des agences spécialisées dans la prévention et le contrôle de l’épidémie.

Le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, a également identifié l'examen et la découverte des cas suspectés comme la tâche la plus importante actuelle avant d’exhorter les gens qui détectent la fièvre, la toux et les maux de gorge, doivent informer immédiatement les établissements de santé afin de faire les tests.

Lors de la mise en œuvre de la directive N°16 du Premier ministre, le président du Comité populaire de Hanoï charge la police de la ville, de coordonner avec les comités populaires des arrondissements, des districts, des villes, des communes… pour examiner l’application des mesures préventives dont la prise  de la température corporelle aux points d'entrée et de sortie de la ville, le port des masques. 
 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Partons sur les sentiers du Vietnam avec Capannam ! Les merveilles du Vietnam s’appréhendent en douceur avec l’aide de tous nos passeurs. Ils font le lien, ils ouvrent des portes et des coffres remplis de trésor.