03/02/2021 21:30
Le Comité du Parti de Hanoï a donné plusieurs tâches urgentes que les autorités locales doivent accomplir dans leurs efforts pour contenir la pandémie de COVID-19, qui s'est propagée dans la capitale ces derniers jours.
>>Le Vietnam enregistre neuf nouveaux cas de transmission communautaire
>>Hanoï suspend les activités des kiosques fournissant des services de jeux en ligne, d'internet
>>COVID-19: un nouveau cas de transmission locale confirmé mardi matin

Le secrétaire du Comité du Parti de Hanoï, Vuong Dinh Huê, s'exprime lors de la réunion, le 2 février.
Photo : Trung Nguyên/VNA/CVN

La ville a tenu une réunion mardi 2 février présidée par le membre du Bureau politique et secrétaire du Comité municipal du Parti, Vuong Dinh Huê, pour discuter des mesures de prévention et de contrôle du COVID-19.

Parmi les priorités, les forces concernées doivent améliorer la capacité et l'efficacité des conseils directeurs municipaux et locaux pour la prévention et le contrôle du COVID-19, améliorer la capacité de test et considérer la nécessité réelle des événements et des célébrations prochaines à venir pour le Nouvel An lunaire (Têt).

Le Comité de direction la prévention et le contrôle du COVID-19 de la ville a été invité à délimiter les zones touchées et à tester les personnes ayant des contacts étroits avec des cas confirmés ou revenant de zones touchées par une pandémie, tout en testant davantage de personnes travaillant en première ligne et en annonçant les résultats des tests dès que possible.

Le Comité du Parti a également demandé à l'administration municipale et aux comités directeurs de tous les niveaux de préparer le personnel, les fournitures médicales et les installations de quarantaine et de traitement.

Dans un laboratoire du Centre de contrôle des maladies de Hanoï.
Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

Les autorités sont prêtes à fournir des informations pertinentes aux médias en temps opportun.

Pendant ce temps, la permanence du Comité municipal du Parti enverra plus de délégations pour examiner les efforts anti-COVID-19 dans les endroits vulnérables comme les parcs industriels et les écoles et traiter strictement toute violation.

En ce qui concerne les vaccinations, Hanoï rendra compte au gouvernement et travaillera avec le ministère de la Santé pour assurer un approvisionnement suffisant en vaccins pour les populations locales, initialement celles à haut risque, avec un financement sur son budget et d'autres sources.

Il poursuivra ses efforts pour atteindre le double objectif de freiner l'épidémie et de soutenir le développement socio-économique, selon le comité municipal du Parti.

Mercredi après-midi 3 février, le Vietnam avait enregistré 1.911 cas de COVID-19, dont 1.022 cas de transmission communautaire.

Hanoï avait signalé 21 cas de transmission communautaire depuis le 27 janvier, tous liés à des points chauds dans la ville de Chi Linh dans la province de Hai Duong et à l'aéroport international de Van Dôn dans la province de Quang Ninh au Nord. 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre