06/08/2020 21:02
Situé dans la commune de Vân Tu, district de Phu Xuyên, le village de Cuu est l’un de ces anciens villages de la banlieue de Hanoï qui ont su miraculeusement préserver leur charme d’autrefois. Pourtant, son patrimoine bâti ancien connaît une forte dégradation. 
>>Sauver l’ancienne citadelle de Cô Loa
>>Conservation du patrimoine associé au développement du tourisme durable
>>Comment profiter de l’espace culturel des dinh dans la vie actuelle ?

Le village de Cuu, en banlieue de Hanoï, a conservé le charme des villages du Nord d’autrefois. 

Comment sauvegarder et valoriser l’originalité architecturale du village de Cuu tout en assurant aux habitants une vie confortable ? Une question qui tourmente depuis des années la Docteure Lê Quynh Chi, enseignante à l’Université de génie civile, et son groupe de recherche.

Il existe 49 maisons datant d’une centaine d’années à ce village. Autrefois, ce lieu était considéré comme "le meilleur village de couturiers de la capitale royale". Il y a un siècle, des gens du village se sont installés à Hanoï où ils ont appris la couture. Cette dernière est devenue ensuite leur gagne-pain. De retour chez eux, ces gens ont ouvert des ateliers de couture, et ont fait fortune. De nos jours, les villas à l’architecture mélangeant harmonieusement cultures orientale et occidentale témoignent encore de cet âge d’or.

Malheureusement, un grand nombre de ces maisons font face à une rapide dégradation. Et les chemins de pierre d’antan sont bétonnés. Tout cela risque de provoquer un changement radical sur le paysage emblématique du village.

Une petite ruelle rappelle le Vietnam du temps jadis. 
Premiers pas d'un projet
de restauration à long termes


L’architecte Lê Quynh Chi, du Département d’architecture et d’aménagement de l’Université de génie civile, s’est prise de passion pour ce village lors de sa première visite en 2012. Comment lui apporter une nouvelle vitalité tout en préservant son patrimoine bâti, telle est la question qui la tourmente depuis de nombreuses années.

En tant que spécialiste en conservation patrimoniale, cette architecte a participé à diverses études dans plusieurs pays. Actuellement, elle consacre son temps à échanger avec des experts internationaux afin de choisir la meilleure option pour préserver et valoriser ce village.

Lê Quynh Chi a également piloté de nombreux projets de recherche concernant l’architecture de Cuu, à savoir : "Caractéristiques et valeurs du paysage architectural du village de Cuu", "Identification des valeurs interculturelles occidentales et orientales   dans l’architecture et l’aménagement des villages de banlieue et les défis pour leur préservation - Cas du village de Cuu", etc.

En particulier, en 2014, le projet intitulé "Préservation, restauration et développement du tourisme au village de Cuu" a remporté le deuxième prix du "meilleur projet de fin d’études" octroyé par l’Association de l’aménagement.

Cette ancienne villa délabrée nécessite une rénovation raisonnée afin de retrouver sa beauté originelle. 

Créer un village d’artisanat
multi-facettes


"L’important, c’est de chercher à sauvegarder ces maisons anciennes tout en apportant une nouvelle vitalité au village", a constaté l’architecte. Elle a ainsi proposé aux autorités locales la mise en place d’un projet de développement d’un village d’art et d’artisanat axé sur le métier de couturier, mais pas seulement, et d’y attirer les touristes.

"Pour déployer ce projet, nous sommes face à d’énormes difficultés. D’abord, la préservation doit se faire en parallèle avec le développement économique et ne doit pas léser la vie des habitants. Actuellement, nous proposons un modèle où le village deviendra un nouveau pôle culturel du sud de Hanoï. Là seront réunis les meilleurs artisans de Phu Xuyên, réputé pour ses métiers artisanaux. Il s’agira d’un lieu captivant pour les touristes", a partagé la docteur Quynh Chi, ajoutant également son ambition de "redonner de la vigueur aux métier ancestral de couturier, menacé de disparition". 

L’autre obstacle à surmonter, c’est le manque de ressources financières. Par chance, en 2019, la Docteure Quynh Chi a rencontré par hasard M.Sebastianelli, directeur de l’entreprise Desk Italia, un passionné de patrimoine qui a vécu au Vietnam. Cet homme italien a exprimé le souhait de collaborer avec des architectes pour réaliser ce projet, en s’engageant lui-même à trouver des débouchés aux produits locaux. Le chemin est encore long mais il en vaut la peine !

Au début de cette année, le Département d’architecture et d’aménagement, en collaboration avec le groupe de recherche de Quynh Chi et l’entreprise Desk Italia, a lancé officiellement le projet de restauration du village de Cuu. La cérémonie de lancement a vu la participation enthousiaste de nombreux organismes, tels que l’Association des villages de métiers artisanaux, l’Institut de recherche du développement du tourisme, et aussi des artistes.

L’exposition de photos sur le village de Cuu a attiré de nombreux amoureux du patrimoine. 

À cette occasion, une exposition de photos sur la vie du village s’est ouverte. "L’harmonie entre développement économique et culturel assurera un développement durable non seulement au village mais aussi à d’autres patrimoines au Vietnam. Il s’agit d’un projet prometteur qui vise à attirer des visiteurs et faire en sorte qu’ils reviennent", a fait remarquer M. Sebastianelli.

"Nous soutenons ce projet piloté par l’architecte Quynh Chi et ses collègues, car il apportera d’énormes intérêts. Avant, les activités touristiques étaient spontanées et avaient peu d’impacts tant en termes de développement économique que de préservation du patrimoine. Ce projet devrait fortifier les valeurs de notre village", a affirmé Nguyên Ngoc Dung, président du Comité populaire de la commune de Vân Tu.

"Le projet a connu un coup d’arrêt en raison de la pandémie de COVID-19. Mais dans quelques temps, nous le redémarrerons progressivement. Les visiteurs auront bientôt l’occasion de contempler un village nouveau mais non moins ancien : l’ancienneté reflétée dans son patrimoine bâti et la nouveauté dans ses visées touristiques ambitieuses", a assuré l’architecte Quynh Chi.

Allez donc visiter Cuu, un village au caractère bien trempé, un lieu chargé d'histoire et plein de charme. La promesse de belles découvertes…
 
Texte et photos : Hông Anh - NDT/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2020" couronné de succès

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.