29/06/2018 23:24
>>Des conditions favorables pour développer l’élevage aquatique à Kiên Tuong
>>La filière poisson tra vise 2 milliards de dollars d'exportations en 2018
>>Le village piscicole en radeaux de Châu Dôc

Cinquante-six zones d’élevage piscicole ont été ouvertes dans les districts de Ung Hoà, Phu Xuyên, Thanh Oai, My Duc, Ba Vi, Chuong My, Thanh Tri et Thuong Tin (banlieue de Hanoï), selon le Service municipal de l’agriculture et du développement rural. La surface totale consacrée à la pisciculture dans la municipalité est de plus de 20.000 ha dont la production totale dépasse 93.600 tonnes. Afin d’élargir la superficie piscicole dans la région, un nombre de rizières basses a été converti en zones d’élevage piscicole. La majorité des espèces de poissons élevés sont les carpes et les tilapias, ainsi que quelques races à valeur économique élevée comme la carpe noire et le bar. Toutefois, la méthode d’élevage traditionnelle reste la plus épandue, tandis que les normes de pratiques agricoles de VietGAP ne sont pas encore appliquées aux modèles et aux zones d’élevage.

Nhât Hông/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Miêu Nôi, un haut lieu du tourisme spirituel Construit il y a près de 300 ans, Miêu Nôi constitue un héritage religieux et historique de Hô Chi Minh-Ville. Il s’agit d’un temple émergent situé au milieu de la rivière Vàm Thuât.