27/06/2020 21:30
La conférence intitulée "Hanoï 2020 - coopération, investissement et développement" a eu lieu ce samedi 27 juin à Hanoï, en présence du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (2e à gauche) visite une exposition organisée en marge de la conférence à Hanoï.
Photo : Van Diêp/VNA/CVN

La conférence "Hanoï 2020 - coopération, investissement et développement" a commencé à être préparée il y a trois mois, en plein milieu de l'épidémie de COVID-19.

Appréciant l’importance et l’envergure de cet événement, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a souligné qu’il s’agissait d’une marque montrant le succès de la capitale comme de l’ensemble du pays dans la lutte contre le COVID-19 pour se rétablir, promouvoir la production et les affaires ainsi que garantir la sécurité sociale.

Il a déclaré que cette rencontre, avec l'esprit de sincérité, de coopération harmonieuse entre les investisseurs, l'État et le peuple pour le long terme, transmettait un message important pour attirer les investissements au Vietnam.

Selon le chef du gouvernement, Hanoï doit honorer les entreprises ; coopérer pour résoudre les impacts, construire un système politique de réaction et au service de la population et des entreprises. Grâce au dynamisme des Comités du Parti de tous les échelons et du système politique, Hanoï a attiré de nombreux projets d'investissement étranger, de nombreuses sociétés multinationales et de nombreux projets importants.

Le Premier ministre a souhaité que Hanoï doive désormais rivaliser avec d'autres villes de la région comme Bangkok, Jakarta, Shanghai, Manille...

Pour parvenir à cet objectif, il a souligné que Hanoï devait tirer parti des mécanismes spéciaux existants, notamment de la récente résolution adoptée par l'Assemblée nationale sur les mécanismes et de politiques financières et budgétaires spécifiques accordées à Hanoï.

Une économie à revenu élevé d'ici 2030

Cérémonie de signature des 38 protocoles d'accords entre Hanoï et des investisseurs.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Il est nécessaire pour la capitale de trouver de nouveaux modèles de développement, d’établir des liens et de coopérer avec les localités, de mener à bien la planification de l'espace économique et de créer les conditions favorables aux localités dans la région de Hanoï.

La capitale doit avoir de bonnes entreprises, en particulier des entreprises scientifiques et technologiques, et aussi créer une économie compétitive, efficace, a-t-il ajouté.

Nguyên Xuân Phuc a également demandé à Hanoï de régler les faiblesses telles que la qualité de la croissance pas élevée, l'environnement de l'investissement peu attrayant, la surcharge des infrastructures, la gestion des autorités locales laissant à désirer… Il a aussi proposé à la capitale de surmonter rapidement de graves conséquences du COVID-19.

Le revenu moyen annuel par habitant de Hanoï est actuellement près de 5.500 dollars et si la croissance économique moyenne de 9 % est maintenu d'ici 2030, Hanoï pourrait atteindra le seuil d'une économie à revenu élevé, a-t-il estimé.

Lors de la conférence, le président du Comité populaire de la ville, Nguyên Duc Chung, a annoncé une liste de 282 projets d’appel à l'investissement avec un capital total de 483.100 milliards de dôngs (21,66 milliards d'USD) dans huit secteurs. Les autorités municipales ont décerné des certificats d'investissement à 229 projets d’un fonds total de 405.570 milliards de dôngs.

Les projets portent sur le logement, le tourisme, les services, la culture, les finances, la banque...

Les autorités municipales et les investisseurs ont signé 38 protocoles d'accord pour un investissement total de 28,6 milliards d'USD.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.