15/04/2020 22:20
Hanoï continuera de pratiquer la distanciation sociale au moins jusqu'au 22 avril sous les ordres du Premier ministre, a déclaré mercredi 15 avril le président du Comité populaire municipal Nguyên Duc Chung, notant que la ville était actuellement dans la semaine décisive du combat contre le COVID-19.
>>Distanciation sociale : 12 localités continuent d'appliquer la directive 16
>>Le PM demande de ne pas relâcher les mesures de lutte anticoronavirus

Le président du Comité populaire municipal Nguyên Duc Chung (debout) lors de la réunion du Comité de pilotage pour la lutte contre le COVID-19 de Hanoï.
Photo : Duong Giang/VNA/CVN

Lors de la réunion du Comité de pilotage municipal pour la prévention et la lutte contre de COVID-19, le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, a déclaré que la ville contrôlait bien la pandémie grâce aux efforts soutenus de son système politique et de la population.

Cependant, a-t-il noté, la ville fait toujours face à des risques élevés de transmission du virus avec deux points chauds majeurs à l'hôpital Bach Mai et au hameau de Ha Lôi de la commune de Mê Linh, district éponyme.

Nguyên Duc Chung a demandé que les activités de communication soient encore accrues afin que les habitants se conforment mieux à la directive N°16 du Premier ministre sur les mesures urgentes contre le COVID-19, soulignant que lorsque les gens respecteront bien cette directive, la pandémie pourra être éradiquée.

Il a déclaré que la détection des infections étant la tâche la plus importante, les tests sont de la plus haute importance pour détecter précocement les personnes infectées et empêcher la propagation du coronavirus. Par conséquent, tous les cas suspects doivent être prélevés à temps pour être diagnostiqués.

Selon lui, toutes les personnes souffrant de toux et de fièvre doivent informer les établissements de santé locaux pour prendre un test de dépistage.

Pour mettre en œuvre la directive N°16, Nguyên Duc Chung a également demandé aux forces de police de la ville de coordonner avec les centres médicaux de district pour maintenir 30 points de contrôle aux portes de la ville afin de désinfecter les véhicules, de prendre la température corporelle des chauffeurs et de sanctionner ceux qui ne portent pas de masques faciaux.

Les forces doivent rester vigilantes 24 heures sur 24 pour recevoir des informations des gens, collecter des échantillons pour les tests et prendre des mesures de réponse s'il y a de nouveaux patients, a-t-il ajouté.

Le directeur du Service municipal de la santé Nguyên Khac Hiên a rapporté qu'à 16h00 mercredi 15 avril, la ville avait enregistré 114 cas de COVID-19, dont 66,6% ne présentaient aucun symptôme et ont été découverts via des tests.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai