28/03/2019 20:16
Un colloque visant à présenter le mémorandum de coopération sur le programme d’élevage et de préservation du Sao la a eu lieu le 28 mars à Hanoï afin de discuter des mesures de protection et de restauration de cette espèce rare.
L’événement a été co-organisé par le Département général de la sylviculture du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, et l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN en anglais).

Trân Thê Liên, directeur du Département de la gestion des forêts à usage spécial, s'exprime lors du colloque.
Photo: BTC/CVN

Le Vietnam est reconnu par la communauté internationale comme un pays ayant une biodiversité riche avec des écosystèmes spécifiques. Les diverses espèces se concentrent principalement dans les forêts à usage spécial. Récemment, le gouvernement a promulgué de nombreux programmes et documents pour préserver les espèces rares et menacées de disparition au Vietnam.

Le Sao la, ou Pseudoryx nghetinhensis, est surnommé licorne asiatique parce qu’il est très rarement vu. Il ressemble à une antilope et se reconnaît par ses deux cornes parallèles aux extrémités pointues qui peuvent atteindre 50 cm de longueur.

Le Sao La a été découvert pour la première fois en mai 1992 dans les forêts de Vu Quang, province vietnamienne de Hà Tinh, cela est considérée comme l’une des découvertes les plus importantes du milieu scientifique. Ce mammifère peuple essentiellement la région centrale de Truong Son et plusieurs localités au Laos. Cependant, le nombre de Sao La est fortement réduit et en danger critique d’extinction. Le représentant de l’IUCN, William Robichaux, a apprécié les efforts des groupes de travail dans la protection du Sao La. Selon lui, ce n’est pas la tâche d’un individu, mais il est nécessaire de faire participer des organes et organisations. Si on n’agit pas, cette espèce risquera malheureusement de disparaître de manière définitive, a-t-il affirmé.

Pour protéger le Sao la, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural et l’IUCN ont signé le 16 octobre 2018 un mémorandum de coopération sur le programme d’élevage et de préservation du Sao la.

Lors de ce colloque, le comité d’organisation a présenté ce mémorandum. En outre, un programme de coopération entre le ministère de l’Agriculture et du Développement rural et l’IUCN sur l’élaboration du programme d’élevage et de préservation du Sao la a été signé.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Escapade de charme à Duong Lâm Situé à environ 50 km, à l’ouest de la capitale Hanoï, Duong Lâm attire les touristes comme le miel les abeilles. Fleuron du patrimoine national vietnamien, ce village préservé des affres du temps est l’escapade idéale pour celles et ceux - et à Hanoï, ils sont de plus en plus nombreux - qui veulent se passer une journée au vert.