04/03/2021 18:43
Hanoï doit prendre rapidement des mesures préventives pour réduire les déchets plastiques et protéger la santé de la population, notamment au moment d’une propagation potentielle de l’épidémie de COVID-19.

>>Enterrement d'une baleine d’environ une tonne échouée sur la côte de Quang Binh
>>Le Vietnam contribue activement aux efforts régionaux sur l’environnement
>>Les déchets plastiques, dommage collatéral du coronavirus
 

Il faut réduire les déchets plastiques pour protéger la santé de la population.
Photo : VNA/CVN


Ces derniers temps, les déchets plastiques ont commencé à se répandre dans de nombreux lieu de la ville, rendant le traitement environnemental de la capitale difficile.

La raison principale de la résurgence des déchets plastiques est due à l'habitude d'utilisation de plastique à usage unique des personnes.

En particulier, dans le contexte de l’épidémie de COVID-19, les restaurants étaient fermés pour limiter les foules ; les gens se sont tournés vers la livraison à domicile ou les achats en ligne. Avec cette méthode d'achat, des emballages plastiques sont devenus plus populaires.

Pour résoudre cette situation, Hanoï doit continuer à accélérer des solutions visant à réduire l'utilisation, traiter des déchets plastiques, renforcer la protection de l'environnement et la santé de la population.

De plus, la ville doit également appliquer des sanctions sur la fourniture et l'utilisation des produits en plastique pour certains modèles commerciaux ; et même limiter l'abus des sacs et produits en plastique.

Tout d'abord, les autorités doivent montrer l'exemple. Les agences et les unités doivent être plus drastiques pour limiter et réduire l'utilisation de produits en plastique à usage unique lors des réunions, conférences, séminaires et d’autres activités. Il faut encourager les habitants à abandonner l’utilisation des emballages plastiques pour passer aux produits respectueux de l’environnement.

En même temps, la ville doit promouvoir des mesures, des plans, des programmes de recyclage, le tri des déchets à la source, la collecte et l'échange des déchets plastiques dans la communauté.

Hanoi encourage les entreprises à améliorer les processus de production, à changer les technologies et à accorder la priorité à l'utilisation de produits respectueux de l'environnement.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.