30/01/2021 09:30
Face à la crise sanitaire, la capitale a redoublé d’efforts pour atteindre ses objectifs de développement socio-économique en 2020. Plusieurs de ses secteurs sont même parvenus à une croissance significative.
>>Hanoï encourage les entreprises étrangères à investir dans ses zones industrielles
>>Hanoï souhaite promouvoir la coopération économique et commerciale avec Singapour

En 2020, Hanoï a enregistré une forte croissance économique malgré la pandémie.

L’an dernier, Hanoï a achevé 16 de ses 22 objectifs annuels. Sa croissance a atteint 3,98%, soit 1,5 fois plus que la moyenne nationale. L’indice des prix à la consommation (IPC) a été contrôlé en dessous de 3%. Près de 280.000 milliards de dôngs (soit plus de 12 milliards USD) ont été reversés au budget de l’État, en hausse de 3,5% par rapport à 2019.

La capitale fut le leader national en termes de nombre de localités répondant aux normes de Nouvelle ruralité. Les conditions de vie des paysans se sont considérablement améliorées, le revenu par habitant en zone rurale atteignant 55 millions de dôngs par an, soit 3,5 millions de plus qu’en 2019. Malgré la crise du COVID-19, l’agriculture municipale a enregistré un progrès de 4,2% en glissement annuel. De plus, la ville n’a cessé d’investir dans ses infrastructures de transport, la protection de l’environnement, l’approvisionnement en eau et la sécurité de la circulation, notamment.

En matière d’éducation, la capitale a toujours affirmé sa position en tête lors des concours nationaux et internationaux. Au niveau national, elle a compté 15 premiers prix, 44 deuxièmes, 44 troisièmes et 41 prix d’encouragement. Au niveau international, elle a décroché 338 médailles dont 88 d’or, 105 d’argent et 111 de bronze.

Un développement stable et durable

Par ailleurs, le taux de pauvreté a baissé à 0,33% et environ 156.000 emplois ont été créés grâce aux mesures mises en œuvre de façon efficace. 

Pour la période 2016-2020, le GRDP de Hanoï a augmenté de 6,68% par rapport au quinquennat précédent. Le tourisme est devenu un secteur économique clé dont le chiffre d’affaires a augmenté de 12,1% par an. En particulier, Hanoï a progressé de 15 places entre 2015 et 2019 pour se classer 9e sur les 63 provinces et villes en 2019 en termes d’indice de compétitivité au niveau provincial (PCI).

Selon le ministre des Finances, Dinh Tiên Dung, "il s’agit des résultats impressionnants qui montrent un développement socio-économique durable et stable".
Texte et photo : My Anh - Danh Lam/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le tourisme industriel, une nouvelle tendance au Sud Alors que le tourisme international est toujours à l’arrêt a cause de la pandemie de COVID-19, il se pourrait que de nouvelles formes de tourisme voient le jour. Cela semble être le cas du tourisme industriel au Vietnam, notamment au Sud.