07/08/2017 11:42
Hanoï, avec plus de 1.000 ans d’histoire, a connu des évolutions considérables. Les ponts constituent l’empreinte la plus nette et vivante de ces changements.
>>L’histoire de l’Indochine sous un nouvel angle
>>Hanoi : la Fête culturelle des ethnies pour la paix sur le pont Long Biên en décembre


Le pont Long Biên traverse le fleuve Rouge. Photo : VNA/CVN

Le pont Long Biên côtoie l’histoire des combats de Hanoï

Il s’agit du premier pont en acier traversant le fleuve Rouge liant l’arrondissement de Hoàn Kiêm et celui de Long Biên. Construit par les Français et inauguré en 1902, il est appelé «pont Doumer». Après la Révolution d’Août 1945, il change de nom et devient pont Long Biên jusqu’à ce jour. Il est muni d’une voie ferrée au milieu et chaque côté est réservé aux deux roues et aux piétons.

Évoluant avec Hanoï pendant depuis la fin du XIXe siècle, le pont Long Biên ne porte pas seulement les stigmates de la guerre, mais aussi l’empreinte des victoires. En plus d’un siècle, le pont Long Biên a vécu tant de vicissitudes. Elles sont visibles sur les vieilles sections de chemin de fer et ses travées souillées. Ce vieux pont est ainsi devenu un souvenir précieux des Hanoïens et une destination attrayante pour venir y prendre des photos.

Le pont Chuong Duong - cœur des Hanoïens 

Le pont Chuong Duong. Photo : HNM/CVN

Il est un grand pont du Vietnam, qui a été pour la première fois conçu et construit sans besoin de l’aide technique d'ingénieurs étrangers. Situé en aval du fleuve Rouge, à plus d’un kilomètre du pont Long Biên, le pont Chuong Duong, reliant le quartier de Phuc Tân (arrondissement de Hoàn Kiêm) et le quartier de Bô Dê (arrondissement de Long Biên) a été inauguré en 1985, avec pour objectif de réduire le trafic sur le pont Long Biên à ce moment-là.

Ce pont constituait une première épreuve et un grand succès des ingénieurs et des ouvriers hanoïens, étant devenu la fierté des Hanoïens.

Le pont Chuong Duong a contribué à la maîtrise de l’ingénierie, marquant un nouveau développement du département des ponts et chaussées du pays. Depuis sa mise en activité, il aide le pont Long Biên à fluidifier le trafic.

Le pont Nhât Tân - Premier pont à haubans de Hanoï

Le pont Nhât Tân. Photo : Huy Hùng/VNA/CVN

Le pont Nhât Tân fait partie des sept ponts enjambant le fleuve rouge. Il a été inauguré en 2015. L’architecture de cet ouvrage est particulière par rapport aux autres ponts de la capitale, avec sa structure de haubans ayant plusieurs travées et comportant cinq pylônes.

Le pont Nhât Tân, qui relie la route de Nhât Tân et Nôi Bài, héberge une autoroute moderne, aidant à réduire le temps de trajet pour aller de l’aéroport international Nôi Bài au centre de Hanoï. Il est considéré comme le nouveau symbole de la capitale, avec cinq travées de haubans symbolisant les cinq portes de la ville.

Ce pont est le plus beau de nuit, car chacune des travées est illuminée d’une couleur différente.

On pourrait dire que les ponts enjambant le fleuve Rouge sont une partie de l’âme de la capitale. Ceux-ci contribuent au développement de la circulation routière, apportant un grand intérêt économique, et donnent également une valeur culturelle et artistique à la ville, participant à la beauté intemporelle de la capitale.

NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Lâm Dông propose un nouveau code de conduite du tourisme Le Département de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), vient de présenter son nouveau code de conduite du tourisme.