27/12/2018 20:46
Hanoï a lancé en 2018 plusieurs nouveaux produits et services touristiques afin d’attirer davantage de visiteurs, selon le directeur du Service municipal du tourisme, Trân Duc Hai.
>>Hanoï parmi les meilleures destinations pour "tous des types de voyageurs"
>>Hanoï accueille 5,74 millions de touristes internationaux en 2018
>>Le lac de l’Ouest
>>L’image de Hanoï sur CNN, un des 10 événements marquants de la capitale

La zone piétonne de la rue Trinh Công Son. Photo: Lê Thanh Tùng/VNA/CVN

Lors d’une réunion concernant le développement du tourisme de Hanoï, le 26 décembre, Trân Duc Hai a rappelé l’inauguration en mai dernier de la zone piétonne de la rue Trinh Công Son, d’une longueur de 900 mètres, dans l’arrondissement de Tây Hô. Cette zone comprend une soixantaine de boutiques de souvenirs et de gastronomie à l’architecture ancienne de Hanoï et de Hôi An, outre un espace de la musique de Trinh Công Son. Un théâtre en plein air de 2.000m² est également monté pour accueillir des spectacles de marionnettes sur eau, de chants alternés (quan ho), de chants folkloriques et de variétés. Cette zone piétonnière s’installe de vendredi soir jusqu’à dimanche soir.

En 2018, de nouvelles visites panoramiques ont été lancées, dont Thang Long – Hanoi City Tour de la société Vietnamtourism et Bon Bon City tour de l’agence de voyage Hanoitourist. Et en février dernier, la rue Phùng Hung, située en plein cœur de Hanoï, dans le vieux quartier, s’est transformée en un véritable musée de street art à ciel ouvert.

Soutenu par la Korea Foundation, UN-Habitat et le Comité populaire de l’arrondissement de Hoàn Kiêm dans le cadre du programme "Introduction des arts dans l’espace de vie", le projet "Fresques dans la rue Phùng Hung" a laissé peindre sur les 19 travées du pont ferroviaire une série de fresques pérennes évoquant la capitale millénaire.

S’inspirant de la vie quotidienne et du Hanoï d’antan, les œuvres invitent les visiteurs, le temps d’un instant, à s’évader par la seule magie de leur imagination: à une fête de la mi-automne dans la rue Hàng Ma, avec des marchandes de fleurs ambulantes ou dans une cour d’école…

Le projet "Fresques dans la rue Phùng Hung". Photo: Kiêu Duc/CVN

Parallèlement, de nombreux événements culturels et sportifs ont été organisés pour inviter les visiteurs à découvrir la culture de la capitale mais aussi celles de plusieurs pays dans le monde.

Le Service du tourisme de Hanoï travaille actuellement avec d’autres organes compétents et des agences de voyage pour chercher à mieux exploiter les potentiels et avantages touristiques des villages de la soie de Van Phuc et de la céramique de Bat Tràng, de la pagode des Parfums, du temple Soc et plusieurs autres sites et monuments, a indiqué Trân Duc Hai.

Le Service municipal du tourisme développe par ailleurs un plan permettant de dresser une liste des magasins, centres commerciaux, supermarchés et restaurants fiables, afin de mieux soutenir les visiteurs.

En 2018, la capitale a accueilli plus de 26 millions de touristes dont 5,74 millions d’arrivées internationales, en hausse de 16% par rapport à 2017. L’année prochaine, la ville vise près de 28,6 millions de touristes dont 6,7 millions d'étrangers.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’histoire de l’ao dài a son musée privé

ASEAN: la connexion des patrimoines régionaux à l’ère numérique au cœur d’une conférence L’ASEAN est célèbre pour ses nombreux patrimoines naturels et culturels qui sont devenus des destinations attrayantes au niveau mondial. Dans le contexte de développement technologique rapide, la connectivité et la promotion des valeurs patrimoniales dans la région poseront les bases d’un développement durable du tourisme.