26/08/2020 22:59
Hanoï a contrôlé l’épidémie de COVID-19 mais le risque demeure toujours, a déclaré le vice-président du Comité populaire municipal, Ngô Van Quy, lors d’une réunion du Comité municipal de pilotage pour la prévention et le contrôle du COVID-19, tenue mardi 25 août dans la capitale.
>>Aucun nouveau cas enregistré en 12 heures, 15 ayant un risque accru de décès
>>Décès d’un homme de 36 ans atteint de COVID-19

Plusieurs personnes se rassemblent et ne portent pas de masques.
Photo : VNA/CVN

Le vice-président du Comité populaire de Hanoï Ngô Van Quy a affirmé que dans les temps à venir, la ville devrait se concentrer sur six mesures, dont le traçage et la mise en quarantaine ; l’application stricte des mesures de prévention de l’épidémie ; le renforcement du contrôle de la prévention de l’épidémie dans les hôpitaux, les établissements de services commerciaux ; la mise en œuvre des mesures de prévention de l’épidémie lors de la rentrée scolaire...

Le directeur du Service municipal de la Santé, Nguyên Khac Hiên, a demandé aux arrondissements, districts, communes et quartiers de Hanoï de renforcer le contrôle et la sanction des violations des règles relatives à la prévention de l’épidémie.

À partir du 25 juillet, la capitale a signalé 36 cas de COVID-19 dont 11 cas de transmission intracommunautaire, 25 cas importés et aucun décès.

Le secteur de la santé de la capitale a prélevé des échantillons de plus de 75.600 personnes revenant de la ville centrale de Dà Nang - où des foyers de contamination ont apparu en juillet. Les analyses ont montré que trois d’entre elles avaient été contaminées par le nouveau coronavirus. Les hôpitaux locaux de Hanoï ont effectué la technique de biologie moléculaire (RT-PCR) pour 993 personnes et détecté trois cas positifs. 

Outre la sensibilisation aux mesures préventives, la secrétaire adjointe du Comité municipal du Parti, Ngô Thi Thanh Hang, a exhorté les organes compétents à renforcer le contrôle de la prévention et de la lutte contre l’épidémie, à sanctionner les violations, à garder leur vigilance, tout en poursuivant les activités économiques et le bien-être social dans la ville.  

Pour la nouvelle année scolaire 2020-2021, le Service de l'éducation et de la Formation de Hanoï a demandé aux écoles locales de tenir la cérémonie de rentrée scolaire courte et solennelle en vue à la fois de créer une atmosphère joyeuse pour les élèves et d’assurer des mesures de lutte contre l'épidémie.

Aux termes du document 2703 / SGDDT-VP du Service municipal de l'éducation et de la formation, la cérémonie de rentrée scolaire 2020-2021 se tiendra dans toutes les écoles de la ville samedi 5 septembre au matin.

Contrôle de température corporelle à Hôpital Thanh Nhàn.
Photo : VNA/CVN

Les écoles sont chargées de décider du nombre d'élèves participant à la cérémonie de rentrée scolaire en fonction de leurs conditions afin d'assurer la distance physique. Aucune répétition de cérémonie ou aucun défilé n'aura lieu.

Tout membre du personnel scolaire, élève ou parent présentant des symptômes tels que toux, fièvre ou difficultés respiratoires, ne devra pas être présent à la cérémonie. Les parents sont priés de ne pas entrer dans l’école ni de se rassembler à la porte de l’école.

La capitale, qui compte 2 794 écoles avec plus de 2,1 millions d’élèves, est l’une des localités ayant le plus grand nombre d’élèves du pays, a déclaré le directeur du Service municipal de l'éducation et de la formation, Chu Xuân Dung.

Selon un bilan actualisé mercredi matin 26 août, le nombre total de cas de coronavirus au Vietnam est de 1.029. Parmi les cas confirmés, 592 ont été déclarés indemnes du virus. Parmi les patients en cours de traitement, 30 sont de graves malades, dont 15 ont un risque accru de décès.

Le pays a confirmé 687 cas d’infection locale, dont 547 liés à l'épidémie dans la ville de Dà Nang à partir du 25 juillet.

Plus de 71.800 personnes ayant eu des contacts étroits avec des cas positifs ou en provenance de zones touchées par la pandémie sont en quarantaine, dont 1.963 dans des hôpitaux, 20.237 dans des lieux de confinement et le reste est à domicile.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.