10/06/2018 17:24
Ces dernières années, l’élevage aquacole à Hanoï a obtenu des succès remarquables. Pour un développement durable, la capital cherche à augmenter les rendements, à améliorer la qualité des produits, sans oublier d’assurer la sécurité alimentaire.
>>Le Vietnam est déterminé au développement durable des produits aquatiques

L’élevage aquacole intensif voit la participation de plus de 21.000 foyers de Hanoï.

En cinq ans de réorganisation du secteur, l’Office de produits aquatiques de la capitale a fourni des produits chimiques afin traiter l’environnement dans les élevages et aidé huit établissements de fourniture de graines de poissons à construire des infrastructures. Ce projet a permis de porter, en 2017, à 21.200 ha la superficie d’élevage aquacole contre 20.707 ha en 2013. En outre, le rendement cette même année est monté  à 5 tonnes/ha contre 3,4 tonnes en 2013.

À l’heure actuelle, l’élevage aquacole intensif voit la participation de plus de 21.000 foyers.

Cependant, Hanoï fait face actuellement à des difficultés concernant les infrastructures, l’écoulement des produits, la création de labels et la transformation après récolte. Dans le projet de développement des élevages aquacoles jusqu’en 2020 et à l’horizon 2030, la capitale a pour objectif de déployer 13 projets de culture intensive dans 10 districts, pour une superficie totale de 2.400 ha. Jusqu’à ce jour, seulement deux projets ont été mis en œuvre dans les districts de Ung Hoà et Thuong Tin (en banlieue de la capitale).

D’après le vice-directeur du Service municipal de l’agriculture et du développement rural, Nguyên Huy Dang, il est nécessaire  d’encourager la production des graines de poissons à haut rendement et de renforcer la formation professionnelle ainsi que les transferts de technologies. En outre, la priorité est d’élever des poissons à valeur économique élevée, de développer la culture intensive en appliquant des hautes technologies et les normes VietGAP (normes de bonnes pratiques agricoles).

Texte et photo: Câm Sa - Viêt Thành/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Douceur de vivre sur l’île de Quan Lan à Quang Ninh Située dans le golfe du Bac Bô, aux confins septentrionaux du pays, à proximité de sites touristiques célèbres tels les baies de Ha Long et Bai Tu Long ou encore la plage de Trà Cô, l’île de Quan Lan, province de Quang Ninh (Nord), abrite de magnifiques paysages encore intacts.