07/03/2022 09:43
Une bonne chose de faite : les handballeuses françaises, championnes olympiques et vice-championnes du monde en titre, ont logiquement validé leur billet pour l'Euro-2022 grâce à leur victoire sur la Croatie (27-19) dimanche 6 mars à Toulouse, leur quatrième en quatre matches de qualification.
>>Mondial-2021 de hand : une finale de rêve pour entrer dans la légende
>>Mondial-2021 de hand : les Françaises fidèles au rendez-vous du dernier carré
>>Mondial-2021 de hand : les Françaises ont à nouveau rendez-vous avec la Suède en quarts

La joie des handballeuses françaises, après leur victoire, 30-19 en demi-finale face à la Croatie, lors de l'Euro à Herning (Danemark). Photo : AFP/VNA/CVN

Bousculées par les Croates jeudi à Koprivnica (21-19), les Bleues ont rendu cette fois une bien meilleure copie pour s'assurer sans traîner une des deux premières places de leur groupe, à deux journées de la fin. Deuxièmes de l'Euro-2020 derrière la Norvège, elles seront donc du prochain rendez-vous continental, organisé du 4 au 20 novembre en Macédoine du Nord, au Monténégro et en Slovénie.

Les joueuses d'Olivier Krumbholz ont livré une première mi-temps dans le prolongement de ce qu'elles avaient montré trois jours plus tôt chez le même adversaire, avec un curieux trou d'air d'une dizaine de minutes en attaque. Heureusement, la gardienne de but Laura Glauser, aussi efficace sur sa ligne que son homologue croate, a maintenu à flot l'équipe de France, rentrée aux vestiaires avec quatre buts d'avance (13-9).

Portées par le bruyant public toulousain et ses centaines de jeunes parés de bleu-blanc-rouge, les championnes olympiques ont davantage fait respecter leur rang dans le deuxième acte. Les rouages offensifs enfin huilés, elles ont creusé l'écart dans le sillage d'Océane Sercien Ugolin, Estelle Nze Minko, Onacia Ondono et Grâce Zaadi (4 buts chacune).

Une belle parenthèse internationale pour cette dernière, dont l'avenir en club est incertain puisqu'elle évolue à Rostov, ville russe proche de la frontière avec l'Ukraine. "On a fait un bien meilleur match que jeudi", a apprécié le sélectionneur Olivier Krumbholz. "J'ai trouvé que le jeu était plaisant. L'équipe de France est restée sérieuse pendant 60 minutes, ce qui a permis de faire un score assez large sur la fin".

"Il faut qu'on continue à travailler et que chacun trouve sa place et prenne ses responsabilités. On est loin de notre maximum, mais c'est normal, on a fini un cycle et on en commence un autre", a-t-il ajouté.

Largement en tête de leur groupe grâce à leur sans-faute, les Françaises ont pour se roder encore deux matches de qualification à disputer, à commencer par un déplacement en République tchèque le 20 avril. Le deuxième, programmé le 23 avril au Havre contre l'Ukraine, pourrait ne pas avoir lieu en raison du conflit en cours dans ce pays.

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Environ 260 stands attendus au Salon touristique international 2022 Environ 260 stands, dont 50 de l’étranger, seront installés au Salon touristique international de Hô Chi Minh-Ville 2022 (ITE-HCMC 2022), a annoncé le comité d’organisation lors d’une conférence de presse donnée mardi 16 août dans la mégapole du Sud.