16/01/2021 14:40
Deux favoris du Mondial masculin de handball en Égypte, la Croatie et l'Espagne, ont concédé le match nul (29-29 chacun) face au Japon et au Brésil pour leur entrée en lice au premier tour vendredi 15 janvier.
>>Hand : la France se rassure en dominant la Norvège
>>Mondial de hand : l'Égypte remporte le match d'ouverture face au Chili

L'arrière gauche brésilien Haniel Langaro face au mur espagnol lors du match de groupes du Mondial au Caire, le 15 janvier. Photo : AFP/VNA/CVN

Voir le Brésil, qui avait battu la Serbie, la Russie et la Croatie lors de l'édition 2019, rivaliser avec les nations européennes n'est plus une surprise, alors que le Japon était abonné aux dernières places lors des trois précédents Mondiaux. Avec le partage des points, il peut viser plus haut pour la suite.

La Croatie, finaliste du dernier Euro, devra se ressaisir face à l'Angola puis le Qatar pour garder ses ambitions intactes.

L'Espagne, championne d'Europe, menait à la pause (16-13) face au Brésil et a eu l'occasion de l'emporter sur penalty en toute fin de match, en vain.

L'Allemagne n'a en revanche laissé aucune chance (43-14) à l'Uruguay, l'un des trois néophytes de ce Mondial élargi de 24 à 32 équipes avec le Cap-Vert et la République démocratique du Congo.

L'équipe congolaise, constituée en majorité de Franco-Congolais évoluant entre la deuxième et la quatrième division françaises, a longtemps tenu tête à l'Argentine (14-13 à la pause) mais a fini par craquer (28-22).

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre