08/08/2019 22:09
Lors de la réunion périodique du ministère des Affaires étrangères tenue jeudi 8 août à Hanoï, la porte-parole Lê Thi Thu Hang a répondu à certaines questions des correspondants, dont celle concernant le retrait par la Chine du groupe de navires Haiyang Dizhi 8 de la zone économique exclusive et du plateau continental du Vietnam.
>>Le Vietnam proteste contre les exercices militaires chinois à Hoàng Sa
>>Le Vietnam persiste dans la protection de sa souveraineté
>>Le Vietnam défend résolument sa souveraineté en Mer Orientale

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères Lê Thi Thu Hang, le 8 août à Hanoï.
Photo: Lâm Khanh/VNA/CVN

La porte-parole des Affaires étrangères Lê Thi Thu Hang a annoncé: "Jeudi après-midi 8 août, le groupe de navires chinois +Haiyang Dizhi 8+ a arrêté ses études géologiques dans la zone économique exclusive et le plateau continental du Sud-Est du Vietnam, lesquels avaient été définis conformément à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM). Les organes compétents du Vietnam poursuivent de près la situation.

Ces derniers jours, le Vietnam a maintes fois exprimé ses points de vue et pris des mesures conformes à la CNUDM. Le Vietnam a demandé aux pays de respecter sa souveraineté, ses droits souverains et de juridiction, conformément au droit international.

Le Vietnam a toujours fait preuve de bonne volonté, étant prêt à dialoguer avec les pays concernés dans le but de régler les différends et de contribuer au maintien de la paix, de la stabilité, du développement et de la coopération en Mer Orientale et aussi au renforcement des relations d’amitié et de coopération entre les pays"
.

En ce qui concerne la question sur les activités d'un porte-avions américain en Mer Orientale, Lê Thi Thu Hang a déclaré que le Vietnam avait affirmé à plusieurs reprises le respect de la liberté, de la sécurité et de la sûreté de la navigation et du survol dans cette zone maritime, conformément au droit international.

"Maintenir la paix et la stabilité et garantir la liberté de la navigation et du survol en Mer Orientale dans un esprit de respect du droit sont dans l'intérêt commun de la communauté internationale", a-t-elle déclaré.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.