07/08/2019 17:03
Trente-six étudiants de l’Université de technique médicale de Hai Duong ont reçu, mardi 6 août dans la province éponyme au Nord du pays, leur diplôme universitaire d’ergothérapie, premier de ce genre au Vietnam. Cet événement a été organisé par cette université et la Commission médicale Pays-Bas - Vietnam.
>>Le Vietnam et les Pays-Bas coopèrent dans la gestion de l'eau dans le delta du Mékong
>>Le Vietnam et les Pays-Bas partagent leurs expériences culturales
>>Coopération Vietnam - Pays-Bas pour un changement durable des régions deltaïques

La directrice de l’Université de technique médicale de Hai Duong, Dinh Thi Diêu Hang, s’exprime lors de l’événement, le 6 août à Hai Duong (Nord).

La formation des 36 licenciés est le fruit d´un partenariat entre l’Université de technique médicale de Hai Duong et la Commission médicale Pays-Bas - Vietnam pour la période 2016-2020. Le programme de formation d’ergothérapeutes, actuellement à l’Université de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville, a pour but de développer la main-d’œuvre, d’élaborer des documents d’enseignement ainsi que des politiques en la matière au Vietnam.

Ce programme a reçu des soutiens financiers de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) via l’organisation Humanity & Inclusion (HI). De plus, il a bénéficié du soutien de l’Université indienne de Manipal qui a une cinquantaine d’années d’expérience dans ce domaine.

Cérémonie de remise de diplôme, le 6 août à Hai Duong (Nord).

Grâce aux soutiens d’organisations internationales dont la Commission médicale Pays-Bas - Vietnam (Medical Committee Netherlands - Vietnam - MCNV), USAID et HI, l’Universités de technique médicale de Hai Duong a formé les premiers ergothérapeutes du pays, a affirmé sa directrice Dinh Thi Diêu Hang. Elle a ajouté qu’après avoir reçu leur diplôme, les étudiants ont été formés à de "nombreuses nouvelles techniques" en pratiquant dans des hôpitaux à Hanoï et dans certaines provinces.

Résultats encourageants

Remise de certificat aux étudiants les plus méritants, le 6 août à Hai Duong (Nord).

Au cours des quatre dernières années, le programme de formation dans ce secteur via le soutien de la Commission médicale Pays-Bas - Vietnam a donné des résultats encourageants. Plus précisément, cinq enseignants des Universités de technique médicale de Hai Duong et de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville ont suivi une formation à l’Université indienne de Manipal. De plus, deux salles destinées à la pratique ont été mises en service dans les deux établissements vietnamiens.

"Il s’agit d’un nouveau programme d’enseignement. Nous avons travaillé avec des enseignants indiens et des volontaires japonais. Outre les heures de théories, mes camarades et moi, nous avons passé trois mois en immersion dans certains établissements médicaux dont l’hôpital Bach Mai, celui de gériatrie à Hanoï et des Hôpitaux d’ergothérapie de Hai Duong et Thanh Hoa", a expliqué Nguyên Thi Huê, venue de la province centrale de Thanh Hoa.

Un séminaire pour dresser le bilan du programme de formation d’ergothérapeute, le 6 août à Hai Duong (Nord).

À cette occasion, un séminaire a été organisé pour faire le bilan de ce premier programme de formation d’ergothérapeute. Les participants ont discuté de ce qui doit être amélioré de façon à perfectionner la qualité de l’enseignement.

D’après Pham Dung, directeur de la Commission médicale Pays-Bas - Vietnam au Vietnam, ces 36 diplômés sont les fondements de l’ergothérapie vietnamienne. "Prochainement, 21 autres étudiants de l’Université de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville sortiront de l’école", a-t-il informé.

 
Commission médicale Pays-Bas - Vietnam
 
Fondée en 1968 par trois docteurs néerlandais Jaap de Haas, Nick van Rhijn et Fred Groening, la Commission médicale Pays-Bas - Vietnam (Medical Committee Netherlands - Vietnam - MCNV) est une organisation non gouvernementale spécialisée dans de nombreux domaines comme la santé, l’intégration sociale ou encore l’adaptation au changement climatique...

La MCNV soutient essentiellement les personnes vulnérables, surtout dans les zones reculées, dans les pays d’Asie du Sud-Est. Pour cela, elle a mis en place des réseaux de coopération dans les secteurs de la santé, de l’éducation et de l’agriculture dans les régions frontalières du Vietnam et du Laos.

Cette organisation bénéfice du financement de fidèles donateurs aux Pays-Bas et de subventions de l’Union européenne, du ministère des Affaires étrangères, de l’Agence américaine pour le développement international (USAID)  et de divers fonds fiduciaires de familles hollandaises.
 
 
Texte et photos: Hoàng Phuong/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh

Parc national de Phia Oac - Phia Ðén, cadeau du Ciel Comparé à une perle précieuse que la nature aurait offerte à la province de Cao Bang, le Parc national de Phia Oac - Phia Ðén constitue le site idéal pour développer l’écotourisme.