10/07/2021 11:30
Après avoir reçu une proposition de la province de Hai Duong (Nord), le vice-Premier ministre Lê Van Thành vient de demander au ministère des Finances de se coordonner avec les organes compétents pour examiner la mise en œuvre d'un programme de soutien fiscal à l'industrie automobile.
>>Les véhicules électriques seront soumis à des incitations fiscales au Vietnam
>>Promouvoir la localisation pour réduire les coûts de production et accroître la compétitivité

Dans l'usine d'automobile Hyundai Thành Công.

Les autorités provinciales de Hai Duong ont récemment proposé au gouvernement des mesures visant à lever les difficultés des constructeurs automobiles.

L'automobile est une industrie clé au Vietnam, représentant 3% du PIB national. Actuellement, le programme préférentiel en matière de taxes à l'importation applicables aux accessoires automobiles est l'une des incitations les plus importantes en faveur des constructeurs.

Dans le contexte où le Vietnam ouvre progressivement son marché des voitures CBU (Complete Built-Up, qui fait référence aux véhicules fabriqués à 100% à l'étranger) importées de nombreux pays du monde conformément aux accords de libre-échange signés, l'extension du programme préférentiel de taxes à l'importation de pièces automobiles est nécessaire pour aider les entreprises nationales à augmenter leur compétitivité face aux véhicules CBU importés.

Deux ingénieurs contrôlent une voiture dans l'usine Vinfast à Hai Phong (Nord).

Afin de promouvoir le développement de l'industrie automobile conformément au nouveau contexte de la pandémie, le gouvernement a publié l'arrêté N°57 de 2020 modifiant et complétant ceux numérotés N°122 de 2016 et N°125 de 2017 pour compléter un certain nombre de contenus du programme d'incitation fiscale en faveur de l'industrie automobile.

En vertu de l'arrêté gouvernemental N°57 de 2020, une taxe à l'importation nulle sera appliquée à partir du 10 juillet aux composants automobiles dans le but de promouvoir la construction automobile nationale et l'industrie de l'assemblage au cours de la période 2020-2024.

Cela signifie  également que plus de constructeurs automobiles bénéficieront du tarif préférentiel par rapport à ceux réglementés par l'arrêté N°125 datant du 16 novembre 2017. Dans le décret précédent, les producteurs devaient répondre à certaines conditions requises pour jouir d'incitations fiscales, qui ne bénéficiaient qu'aux grands constructeurs. Par exemple, pour être éligibles, les entreprises devaient produire au moins 8.000 voitures de neuf places d’une cylindrée de 2.500 cm3 ou moins en 2018 et 13.500 en 2022.

Le ministère des Finances estime que le programme a atteint son objectif d'encourager le développement du marché automobile local dans le contexte où les voitures importées des pays de l'ASEAN bénéficient de droits de douane de zéro pour cent.

Depuis le 1er janvier 2018, le taux préférentiel spécial de la taxe à l'importation dans le cadre de l'Accord sur le commerce de marchandises de l'ASEAN (ATIGA) applicable aux automobiles est tombé à zéro pour cent.

Minh Tuyên - Manh Tuyên/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.