16/08/2017 20:56
L'artisanat du village de Chu Dâu dans la province Hai Duong (Nord) relève d’un talent extraordinaire. On y fabrique des jarres en céramique à l’émail blanc et aux motifs ornementaux bleus, exportées dans une bonne vingtaine de pays. La poterie de Chu Dâu représente une fierté culturelle des Vietnamiens.
>>Naissance d’un conseil pour le développement de la céramique de Chu Dâu
>>Chu Dâu, la quintessence de la céramique vietnamienne

Les produits en céramique de Chu Dâu sont devenus la fierté des Vietnamiens.

Chu Dâu est le nom d'une céramique traditionnelle du Vietnam, fabriquée dans le village éponyme du district de Nam Sách, province de Hai Duong, situé sur la rive gauche du fleuve Thái Bình. Ses produits étaient transportés directement vers la capitale Thang Long (actuelle Hanoï), ou vers la mer. Ils sont très célèbres pour leurs motifs typiquement vietnamiens, ainsi que pour la couleur originale de leur émail.

Dans un atelier de production de poteries de Chu Dâu, à Hai Duong (Nord).

Née il y a plus de 550 ans, cette poterie est connue du monde entier et se voit souvent vendue à des enchères internationales. Une jarre «Hoa Lam» en céramique bleue et blanche de 54 cm de haut notamment, datant de la 8e année de l’ère Thái Hòa (1450), et portant une inscription en caractères sino-vietnamiens (nôm) signifiant «Peinte par la potière Bùi Thi Hý», est exposée dans le musée de Topkapi Saray, à Istanbul (Turquie).

En 1983, les recherches archéologiques ont affirmé que le village de poterie de Chu Dâu avait connu ses heures de gloire du XIVe au XVIIe siècles, sous les dynasties des Ly, Trân, Lê et Mac, avant de tomber dans l’oubli à cause des longues années de guerre.  

En 1992, le site archéologique de Chu Dâu a été classé vestige national. C’est le premier site de production de céramique classé au Vietnam.

Les visiteurs en pleine découverte de l’univers de la céramique.

En 2001, la Compagnie générale du commerce de Hanoï - Hapro - s’est lancée dans la restauration des techniques anciennes, ce qui a permis de ressusciter l’ancien village de potiers de Chu Dâu. "Après de nombreuses recherches, les scientifiques ont réussi à retrouver la technique de fabrication de l’émail traditionnel de Chu Dâu", a déclaré Nguyên Huu Hiêp, directeur adjoint de la Société de céramique de Chu Dâu. 

La céramique de Chu Dâu s’est forgée une solide réputation de qualité et d’originalité dans le pays comme à l’étranger.

À l’heure actuelle, la céramique de Chu Dâu est exposée dans 46 établissements, répartis dans 32 pays dans le monde. Le plus proche du lieu de production est le Musée de la province de Hai Duong dont une pièce y est conservée.

Particularité de la poterie de Chu Dâu

 Les produits céramiques de Chu Dâu s’exportent de plus en plus.

La céramique de Chu Dâu est également appelée «céramique religieuse». En effet, tous les motifs décoratifs de cette poterie s’inspirent du bouddhisme ou du confucianisme. Les objets représentent indubitablement la particularité de la culture vietnamienne de par leurs formes, leurs couleurs et leur décoration minutieuse.

Les dessins et motifs des produits de Chu Dâu portent sur les traits culturels traditionnels du Vietnam. Il s’agit de paysages naturels, de la vie quotidienne des habitants du delta du fleuve Rouge : buffles, chaumières au bord du fleuve, paysans portant des chapeaux coniques ou en costume traditionnel, oiseaux sur les branches, poissons dans l'eau...

Une artisane peint sur des poteries aux motifs originaux et uniques dans un atelier de Chu Dâu. 

De plus, la beauté de la céramique Chu Dâu est décrite par les spécialistes comme étant «fine comme une feuille de papier, transparente comme de la pierre précieuse, blanche comme de l'ivoire et résonnante comme une cloche».

Les dessins et motifs des produits de Chu Dâu portent sur le caractère culturel traditionnel du Vietnam.

La particularité des produits de Chu Dâu est que l’émail est fait des cendres d’écorce de paddy et que les dessins sont effectués sous la couche d’émail, avant la cuisson au four. Toutes les matières premières sont traitées avec minutie et raffinement, suivant les normes les plus strictes.

Dans un atelier de production de poteries de Chu Dâu.

De nos jours, pour répondre aux besoins des clients, on ajoute également la technologie moderne à la technique traditionnelle dans la production d'objets. Et en plus des motifs anciens, on y ajoute des motifs modernes.

Textes et photos : Vân Du/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.