03/10/2018 18:14
Seule étrangère lors de la Fashion Week des designers frais émoulus de l'Institut de design et de mode de Londres - Hanoï, la Nord-Coréenne Pak Su Yon a impressionné le public vietnamien avec sa merveilleuse collection "Unité".
>>Semaine de la mode printemps-été 2018 : le textile artisanal à l’honneur à Hanoï
>>Adrian Anh Tuân présente sa collection Romance - Chant d’amour
>>Un styliste fait revivre la brocatelle

Présentation de la collection streetwear automne-hiver 2019 de Pak Su Yon, intitulée "Unité".
Photo: Thiên Thanh/CVN

Originaire de Pyongyang, Pak Su Yon a toujours souhaité devenir styliste. Ce rêve, elle l’a nourri dès son plus jeune âge comme elle le raconte: "J’aimais le design et la mode dès l’école primaire. Mes parents me supportaient beaucoup dans mes projets".

La collection streetwear automne-hiver 2019 de Pak Su Yon, intitulée "Unité", tient son inspiration des codes graphiques et vestimentaires des JO d’hiver de 2018 en République de Corée et des jeux populaires de son pays natal, la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

"Quand les familles de la péninsule coréenne s’unifient, cela ravive l’espoir de paix au monde. Ma collection honore la solidarité grâce au partage des traditions culturelles de deux Corées".

Ses designs utilisent les couleurs de ces deux drapeaux nationaux: rouge, bleu et noir, en combinaison avec des couleurs tendance: beige, couleur fumée… Une gamme chromatique qui rappelle la jeunesse et la dynamique de la jeune génération.

Les détails artistiques sur les costumes de Pak Su Yon sont imprimés et brodés sur du coton, du ripstop et du tissu recyclé avec des images et des motifs sportifs illustrant la force et la confiance des femmes de 22 à 30 ans, celles à qui la collection est dédiée.

Lors de cette Fashion Week, Pak Su Yon et les designers également présents ont introduit leurs points de vue au sujet de l’avenir de l’industrie de la mode. Ils ont aussi partagé leurs sentiments sur des problèmes sociaux actuels: environnement, histoire-culture, artisanat traditionnel à travers leurs collections: "Forêt morte", "Abus des antibiotiques", "Impact de l'espace interactif virtuel", "Réseaux sociaux".

Vivant au Vietnam depuis trois ans, Pak Su Yon y puise également son inspiration, elle qui aime beaucoup la culture du pays. À l’avenir, elle souhaiterait créer une collection de mode honorant la culture vietnamienne.

Xuân Tùng/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Douceur de vivre sur l’île de Quan Lan à Quang Ninh Située dans le golfe du Bac Bô, aux confins septentrionaux du pays, à proximité de sites touristiques célèbres tels les baies de Ha Long et Bai Tu Long ou encore la plage de Trà Cô, l’île de Quan Lan, province de Quang Ninh (Nord), abrite de magnifiques paysages encore intacts.