03/07/2016 17:33
Situé au Sud du Vietnam, Hà Tiên est une petite bande littorale d’une vingtaine de kilomètres constituée de montagnes, de rivières, d’îlots et de plages magnifiques. Cette petite ville située dans le delta du Mékong est un véritable paradis touristique.

>>Promotion de la protection des ressources naturelles à Kiên Giang

>>Kiên Giang compte accueillir 4,94 millions de touristes

Hà Tiên désigne une rivière où les fées descendent pour se baigner au clair de lune. Photo : Duy Khuong/VNA/CVN


Au XVIIe siècle, Hà Tiên n’était rien d'autre qu’une terre sauvage. Personne ne pouvait croire alors que cette zone située à l'extrémité ouest du delta du Mekong se transformerait le siècle suivant en un port ultra actif.

Mac Kinh Cuu qui s'était attelé à défriché pendant des années la terre de Hà Tiên, a décidé en 1714 de l'offrir au seigneur Nguyên qui la transforma en l'actuelle province de Kiên Giang.

Truong Minh Dat, un chercheur d’histoire locale, explique : «Hà signifie la rivière, et Tiên les divinités. En somme, Hà Tiên désigne une rivière où les fées descendent pour se baigner au clair de lune. »

La petite ville doit sa réputation aux 10 merveilles de Hà Tiên, le chef-d'œuvre du poète du XVIIIe siècle Mac Thiên Tu qui vantait notamment la beauté du marais de Dông Hô, un site pittoresque situé dans une forêt de cocotiers.

Direction ensuite le hameau Mui Nai à 5 km du centre de Hà Tiên, où se trouvent les deux plages romantiques de Kiên Giang dont le sable brun est riche en minéraux et idéal pour des séances de spa naturelles !

La grotte de Thach Dông qui se trouve dans la montagne de Thach Dông.

Photo : CTV/CVN


Non loin de Mui Nai, dans le hameau de Vân se trouve la montagne de Thach Dông.  À son sommet, en plus d'un panorama époustoufflant de beauté, vous découvrirez la pagode de Tiên Son, littérallement «montagne féerique», une petite merveille architecturale datant du XVIIIe siècle.

Dào Thi Nuong, une touriste, partage : «Les voyagistes proposent de découvrir Hà Tiên à travers des circuits spirituels. Hà Tiên est proche de Phu Quôc et du Cambodge. On peut donc se déplacer facilement entre ces trois destinations touristiques.»

Ce havre de paix et de repos n'est pas encore envahi par le tourisme de masse. La vie ici est sereine et le site est idéal pour tous ceux désireux de fuir la folie urbaine.

Dào Thi Nuong ajoute : «Hà Tiên est vraiment unique. Il y a à la fois les montagnes, la mer et les rivières. Je viens ici avec ma famille. Nous faisons des balades et nous dégustons les spécialités locales. C'est reposant et très agréable !»

Loin des gratte-ciels, des klaxons étourdissants, Hà Tiên offre un cadre idéal pour oublier l'effervescence des grandes villes.
VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.